mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

On dirait bien que je vais partir en vacances ! 29 juillet 2009

Filed under: mes états d'âme ! — greenmarie @ 7:11

Image 1 héhéhé, chers lecteurs, Green Marie va aller se reposer sur les côtes bretonnes de notre beau pays ; biensûr je ne jeterai rien sur la plage surtout pas de mégots de cigarettes – oups je suis censée avoir arrêté de fumer 🙂 ), je dirai à mon grand fiston de ne pas trop embêter les petits crabes, par contre je vais me jeter sur les galettes de sarrazin et les huitres (pas en voie de disparition ces deux là !).

Je vais aussi faire le plein d’idées pour de nouveaux billets à la rentrée. Vous ne m’oubliez pas pendant ce temps là hein mes chers lecteurs ? Je compte sur vous !

D’un autre côté, ça fait dix jours que je n’ai rien rédigé (je me disais tout le monde est en vacances) et qu’est ce que je vois aujourd’hui dans mes statistiques : un regain de visiteurs avec plein de commentaires !!!!! J’ai l’impression que les copines sont tranquilles au bureau et en profitent pour doper leur green attitude ! ou alors moins j’en fais, plus je me fais désirer … c’est un appel à la paresse ça !

EXCELLENTES VACANCES A TOUTES ET A TOUS !!!! REPOSEZ VOUS BIEN, PRENEZ SOIN DE VOUS SANS OUBLIER DE PRENDRE SOIN D’ELLE …

Publicités
 

J’ai trouvé du lait bio en brique ! 14 juillet 2009

Filed under: Alimentation,c bon, c beau, c bio,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 7:34
Tags: , ,

Image 2 La question du lait bio en bouteille plastique versus du lait pas bio en brique serait elle enfin résolue ?

En tout cas, pour moi, oui ! Lactel a sorti des briques de lait bio … le dilemme est donc terminé.

Souvenez vous : d’un côté la volonté de préserver les vaches et sa santé avec du lait bio mais en ayant conscience que les bouteilles en plastique peu biodégradables mais recyclables (une seule fois cela dit) sont fabriquées à l’aide de pétrole, de l’autre du lait normal sans garantie sur la nourriture et le traitement des vaches mais dans un emballage Tetra Pack réalisé à 75% en carton donc biodégradable et recyclable (avec un cycle de recyclage plus long). En effet, une brique génère 33% de C02 en moins tout au long de son cycle de vie qu’une bouteille en plastique et 75% en moins qu’une bouteille en verre.

Cela dit la question reste entière : pourquoi la plupart des laits bios sont ils vendus en bouteilles plastique ? J’avance une hypothèse personnelle, non vérifiée : peut être parce que la lait bio est un peu plus cher, donc plus accessible pour les classes sociales aisées qui préfèrent des emballages plus pratiques ??? si quelqu’un à la réponse …

Pour trouver du lait bio en brique, petit tour de piste : j’ai trouvé le Lactel en magasin chez Auchan, mais pas sur auchan-direct.fr, ni Ooshop, ni Houra mais du coup j’ai déniché du lait bio Casino en brique sur telemarket.fr (perso, je les boycotte depuis leurs pubs racoleuses) !

Petit ajout une semaine plus tard car je viens de tomber sur une pub pour le BioLait de Candia qui vient de sortir en brique également ; une lectrice nous dit que l’on trouve sans souci des briques de lait bio en magasin bios, j’en ai aussi trouvé chez Botanic. Maintenant on a le choix

Je vous remets mes deux billets sur les emballages Tetra Pack et sur le lait solidaire Candia.

 

Dans les coulisses du tri du papier… 8 juillet 2009

Filed under: au bureau,Les bonnes pratiques,Tri des déchets — greenmarie @ 7:41
Tags: , , ,

photo photo2 photo3

De notre poubelle de bureau à la livraison d’enormes balles de papiers comprimés chez le papetier (qui va le transformer en pâte à papier avant de le recycler), il y a une étape manuelle que je vous propose de découvrir.

Comme pour les emballages que nous trions, c’est la main de l’homme qui finalise le travail.Pour le papier, les hommes et les femmes qui font le tri vont séparer les feuilles des couvertures de dossier, des pochettes plastiques, etc … et trier ensuite par type de papier : blanc, journal, carton, etc… Le papier récupéré dans les entreprises est d’abord pesé à la sortie du camion, parce qu’il est facturé au poids et permet d’avoir un suivi des volumes sur la durée.

Dans mes précédents billets je vous avais parlé de deux entreprises : Elise, originaire de Nord de la France et Nouvelle Attitude en région parisienne.

  • Elise emploie des personnels handicapés sur la chaîne de tri, a plusieurs points de tri dans le Nord et aussi en région parisienne à Argenteuil et revend son papier à Véolia qui se charge de l’intermédiaire avant transformation. Les équipes commerciales sont très compétentes et à l’écoute des clients.
  • Nouvelle Attitude emploie des personnes en réinsertion et bientôt des personnes handicapées,  le siège est dans les Yvelines et l’ouverture de deux centres dans le 77 est à l’étude. J’ai une préférence pour Nouvelle Attitude qui propose d’une part un accompagnement dans la rationalisation de la consommation de papier et d’autre part s’engage à recycler le papier en France là où Elise peut vendre une partie du papier en Chine (ce qui en terme d’émissions de CO2 n’est pas la solution la plus écologique). Il est même possible de racheter le papier issu de la matière première triée et recyclée dans votre entreprise !
  • Leur point commun : la boite en carton à glisser sous le bureau qui permet de récupérer les papiers et journaux à plat et donc de réduire la place occupée et donc la fréquence de ramassage.

A ceux qui pensent que mettre en place le tri au bureau est compliqué,  je leur dis, appelez les équipes commerciales des deux associations et rencontrez-les, c’est simple ! (j’ai même des noms à vous donner 🙂 )

Image 2

Image 3

http://www.nouvelle-attitude.fr/

http://www.elise.com.fr/

 

L’usine marémotrice de la Rance 5 juillet 2009

Filed under: culturel — greenmarie @ 10:26
Tags: , ,

Et voici une première idée de destination de vacances pour les retardataires qui n’auraient pas encore booké leur location et autres billets de trains : la région de St Malo, et la bien nommée Côte d’Emeraude (baptisée ainsi à cause de la couleur de la mer …). En plus de l’incroyable ville aux remparts, faîtes un détour par le barrage de la Rance qui est le premier site industriel visité en France !

Image 1 « L’usine marémotrice de la Rance est la principale source d’électricité de la Bretagne (elle couvre 45% des besoins en électricité de la région) et contribue ainsi à réduire le déficit énergétique de celle-ci. Une écluse dans la partie ouest du barrage permet le passage de 18 000 bateaux par an entre la Manche et la Rance.

L’usine marémotrice de la Rance est l’un des sites industriels les plus impressionnants au monde, c’est la raison pour laquelle ce barrage utilisant la force des marées pour fabriquer de l’électricité attire chaque année à lui plus de 200 000 visiteurs. 390 m de long, 33 m de large, 24 turbines, 6 vannes… L’usine marémotrice de la Rance est un aménagement aussi imposant qu’insoupçonné. Implanté à l’embouchure de l’estuaire, où l’amplitude des marées peut atteindre 13,50 m, cet étrange navire ancré par 30 m de fond permet d’alimenter 223 000 habitants en électricité, soit l’équivalent d’une ville comme Rennes.

Inaugurée par le général De Gaulle le 26 novembre 1966, l’usine marémotrice est toujours la seule au monde à produire de l’électricité en quantité industrielle à partir de la force des marées. Le tout sans aucune émission de gaz à effet de serre. Fermée au public depuis la mise en place du plan Vigipirate en 2000, l’usine se visite par le biais de l’Espace découverte, situé près de l’écluse. »

Si vous passez par la barrage qui relie Saint Malo à Dinard notamment, soyez vigilant aux horaires car une petite partie de la route, une écluse en fait,  se lève toutes les heures à heure fixe et arrête la circulation ! Cela dit c’est une belle occasion de regarder le magnifique paysage de cet estuaire.

Source : Ouest France

 

La longue vie des déchets … 1 juillet 2009

Filed under: Les bonnes pratiques,Tri des déchets — greenmarie @ 9:12
Tags: , ,

Je suis allée à une soirée organisée pour Eco Emballages il y a quinze jours et il y avait une association qui faisait tester les connaissances des participants sur la durée de vie des matières laissées dans la nature, leur recyclabilité et enfin leur potentiel de tranformation ; ben oui j’ai trouvé ça marrant et j’ai appris des choses !

Comme vous le voyez sur le panneau un emballage de tomates dans la nature, prend 200 ans pour se dégrader, en plus ce type d’emballage ne se recycle pas ! Il a tout faux, il faut donc acheter ses fruits et légumes en vrac. Les bouteilles plastique en revanche se recyclent, en matière textile polaire notamment (1 polaire = 15 bouteilles plastique, 1 T-shirt = 6 bouteilles). La cannette en aluminium c’est 500 ans dans la nature … dommage elle se recycle très bien, l’aluminium se recycle à l’infini et notamment en vélo (=250 cannettes) ! Comme le fer des boîtes de conserve ( 8 boîtes recyclées = 1 casserole ). Le plus long à disparaitre c’est le verre, là encore le verre se recycle à l’infini, déjà les bouteilles de champagne sont composées avec une partie de verre recyclé.

Saviez vous que les boites d’oeufs ou les tubes en carton des rouleaux de papier toilette ne se recyclent plus, ils sont déjà issus de plusieurs recyclages successifs et la fibre de papier n’est plus utilisable … sauf pour le compost !

photo