mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Nicolas Hulot dans GQ : le fond et la forme 14 septembre 2009

Image 3Nicolas Hulot en couverture de GQ (le magazine des hommes esthètes et hype) c’est extrêmement surprenant, un peu le mariage de la carpe et du lapin voyez et en même temps dans mon couple par exemple, mon chéri ce serait GQ et moi Nicolas Hulot, donc ça marche pas mal ensemble finalement ! Tout ça pour dire quoi ? et bien que quand j’ai vu le numéro de septembre, je l’ai acheté tout de suite, je l’ai lu et après seulement je l’ai filé à monsieur des fois qu’il épouserait (aussi) ma cause …

Mais surtout, et c’est tout l’objet de ce post, ce qui m’a frappé c’est le paradoxe entre les photos façon mode de Nicolas Hulot (pas mal du tout !) et la profondeur de son discours et de son engagement. Il n’y a aucune coquetterie dans son message, au contraire il se radicalise. Son propos dépasse aujourd’hui largement la cause environnementale pour prendre en compte la dimension sociale des maux dont l’humanité entière souffre. S’il convient que les choses bougent ces dernières années, il constate aussi que « ce qu’on fait pour le développement durable nous donne le sentiment d’avoir traité le problème. Mais de simples aménagements ne suffisent pas. Chacun doit incarner le changement qu’il veut voir naître. » Il prône un renoncement inéluctable à un certain mode de vie , « sans révolution culturelle, les choses vont se réguler de gré ou de force. Ce qu’on va libérer en addictions, en névroses, on va le retrouver en humain, en relationnel, on va se retrouver soi-même. (…) Aujourd’hui on préfère l’objet à l’autre. (…) Notre société crée de la frustration parce qu’elle crée tous les matins de nouveaux désirs dont on se passait la veille. » Il estime que les signaux sont rouge vifs, « la réalité physique du monde ne nous permet pas de continuer. Une croissance infinie dans un monde fini, il faut être économiste ou fou pour y croire ».

L’article qui suit l’interview retrace les 7 vies de celui qui est présenté aujourd’hui comme un des lobbyistes les plus puissants de France (son pacte écologique a fait bouger les lignes de la dernière campagne présidentielle, la taxe carbone c’est lui) ; mieux encore, pour le journaliste, Nicolas Hulot serait « en train de dessiner ce que sera peut être l’homme politique de demain : issu de la société civile, sans parti ni étiquette, expert ès medias, hésitant quand il s’agit du pouvoir, conseiller plus que dirigeant. »

Voilà pourquoi le magazine GQ a choisi de le mettre en couverture, et je leur laisse le mot de la fin « Après s’il veut bien mettre une chemise digne de ce nom, on  n’est pas contre … »

Rendez-vous le 19 octobre, pour la sortie en salle du  Syndrome du Titanic.

http://www.fondation-nicolas-hulot.org/

http://www.menstyle.fr/magazine/a_la_une/articles/090826-gq-n19–septembre-2009.aspx

 

4 Responses to “Nicolas Hulot dans GQ : le fond et la forme”

  1. elsa Says:

    Super article Marie, ce qu’il faut retenir c’est vrai, ce n’est pas le support mais le message qu’il donne aux lecteurs et effectivement tout le monde est concerné même les playboy de GQ qui hésitent entre une veste Yves Saint Laurent ou une veste Dior !!

  2. greenmarie Says:

    @Elsa : Le message passe t-il mieux quand il est bien empaqueté ?! apparemment oui ! merci de ton message

  3. Alexandra Says:

    Bonjour,

    Probablement un des meilleurs articles que j’ai lu depuis que je suis sur la blogo. J’adore cet homme, il est un des hommes que j’admire le plus sur cette terre. Et sa chemise bien repassé, ça lui va bien parce qu’il est tout simplement beau dans tous les sens du terme. Je cours acheter ce magazine juste pour lire l’article.

    Amicalement.

  4. greenmarie Says:

    Waouh, voilà certainement le plus gentil commentaire qu’on m’aie laissé depuis que j’ai commencé ce blog !! merci, à bientot, green marie


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s