mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Dans la famille des produits toxiques à la maison, voici le Téflon 31 octobre 2009

Filed under: Alimentation — greenmarie @ 9:08
Tags: , ,

Image 3 Parfois je regrette d’avoir toujours detesté la physique-chimie au lycée, je faisais tourner en bourrique mon prof M. Trang qui me disait « Mais Marie, plus je crie, plus tu rigoles »… voyez le niveau de concentration et d’implication pendant les cours 😉

Aujourd’hui quelques notions de chimie m’aideraient peut-être à déchiffrer les étiquettes contenant des noms de produits toxiques aussi emberlificotés qu’incompréhensibles pour le commun des mortels. Savez-vous que depuis 50 ans, des centaines de milliers de substances chimiques ont été inventées dont la toxicité et la nocivité pour l’homme et l’environnement n’ont jamais eu à être testées ? Enfin en 2006, l’Europe a fait un premier pas en faisant voter une législation avant-gardiste baptisée Reach (pour Registration, Evaluation, Autorisation, of cHemicals) qui contraint les acteurs de l’industrie chimique à répertorier les propriétés, usages et risques des 30 000 substances les plus utilisées. En clair, cela signifie que les industriels doivent désormais démontrer que leurs produits sont sans danger. Les lobbying et enjeux financiers ont quelque peu limité l’ambition initiale de cette avancée majeure mais disons que c’est un premier pas indispensable.

 

Un exemple supplémentaire de produits nocifs présents dans notre quotidien ? le Teflon, ce revêtement révolutionnaire imperméable, antigraisse et anti-adhésif qui recouvre nos poêles, casseroles, parapluie, sacs de voyage, verres de lunettes, lames de rasoirs… « Il est si pratique que personne, pas même la multinationale DuPont de Nemours, son fabricant, ne s’est soucié de s’assurer qu’il était sans danger. Or le téflon est composé de plusieurs produits toxiques qui peuvent être relachés dans l’air et dans la nourriture. Plus la température de cuisson est élevée, plus le revêtement se décompose rapidement, en émettant de fines particules et des gaz. Ces émissions s’observent généralement après deux années d’utilisation, et le phénomène peut s’accélérer si vous nettoyez les casseroles avec du detergent abrasif. Les produits chimiques émanant du téflon sont nocifs pour les humains et mortels, même à doses infimes… pour les oiseaux de compagnie. » Du coup, Dupont de Nemours vient d’annoncer qu’il cessait de produire l’acide perfluorooctane incriminé.

Bon, ben y ‘a plus qu’à ressortir sa batterie de casserole en inox… back to the basics encore une fois !

 

sources :

pour en savoir plus sur le Teflon : http://www.paperblog.fr/1809904/teflon-marque-tefal-danger/

pour connaitre tous les enjeux autour de Reach, lisez le très bon article de Terra Eco, spécial produits toxiques à la maison

 

Les plateaux-repas se mettent au vert 25 octobre 2009

Filed under: Alimentation,au bureau — greenmarie @ 10:23
Tags: ,

Image 1

Vous avez sûrement été choqués comme moi de voir tout ce qui est jeté dans les plateaux repas que l’on prend au bureau pour les réunions de travail notamment : couverts en métal, verres en verre, coffret d’emballage cartonné, coupelles en plastiques, fioles d’assaisonnement… et hop, à la poubelle une fois le repas terminé ! On n’aurait pas l’idée de faire ça chez soi, mais au bureau on agit souvent différemment…

J’ai sélectionné pour vous 3 prestataires de plateaux-repas écologiques, à des niveaux différents mais intéressants chacun :

  • La gamme été-automne de Déjeuner Livré propose une gamme de plateaux réalisés à partir de produits bios et éthiques. « Côté emballage, Déjeuner Livré vous aide à réduire votre empreinte écologique en utilisant des matériaux recyclables, biodégradables ou réutilisables » tels que couverts en bambou, sets de table en papier labellisé PEFC, assiettes à base d ‘amidon de maïs, sac d’emballage en toile de jutte… C’est selon moi la démarche la plus aboutie, et j’ai bien aimé les gestes verts à faire au bureau mentionnés à chaque présentation de plateaux. Côté prix, de 19,90 pour le premirr plateau à 29€ pour le plateau bio.

http://www.dejeunerlivre.fr/repas_bureau/dejeuner_equilibre.asp

  • Chez L’affiche, on annonce des « prix tout doux et des emballages naturels » avec coffrets kraft, couverts en bambou et coupelles en plastique recyclable. La gamme de 5 plateaux « natures » va de 18,50 à 23,22 €. Le plateau dit bio est à 22,27€ mais il n’y a que le boeuf qui soit bio.

http://www.laffiche.fr/nosplateaux/formules-laffiche.cfm

  • La gamme pleine nature de Room Saveur propose trois repas réalisés avec des produits bios et de saison : crevettes sautées (27,50€), émincé de saumon, kefta de poulet (23,90€). A noter que les couverts et le verre sont en option ; pas de soucis puisqu’on garde des couverts et un verre au bureau pour limiter le plastique jetable, non ?

http://www.roomsaveurs.fr/RoomSaveurs/Marques/PleineNature/PleineNature.aspx

Parlez-en aux responsables des achats ou aux assistantes chargées de commander les plateaux dans votre entreprise pour favoriser les prestataires ayant une démarche écologique ! Souvent ils prennent les mêmes par habitude et manque d’information plus que par choix. Bon appétit !

 

J’ai testé pour vous des cosmétiques bio (3) 22 octobre 2009

Filed under: c bon, c beau, c bio — greenmarie @ 8:01
Tags: ,

SNC15460Ca fait longtemps que je n’avais pas fait un vrai test de filles genre la bloggueuse qui prend sur elle pour faire des tests trop pénibles 😉 obligée de se papouiller, se crémer, se masser, sentir bon, tout le tralala quoi sauf que cette fois-ci j’ai eu des déconvenues !!!

  • alors on commence par ce que j’ai bien aimé :

– la crème de jour Revitalisante Melvita : super fluide, pas grasse, efficace, très agréable

la crème Mixa Nuit bio : parfum agréable ainsi que la texture et efficace.

le lait corps nourrissant de Cattier : je suis fidèle à cette marque dont j’apprécie la qualité des produits. Ce lait n’échappe pas à la règle (même si je ne suis pas fan de l’odeur de géranium).

  • ce qui me laisse indifférente :

– le Moussant Familial de Cattier pour la douche

– et le shampooing Douce Nature qui font le boulot mais sans faire plaisir non plus.

  • et dans le registre on ne m’y reprendra plus :

la crème de jour Mixa Bio au thé vert, le parfum est extra mais je n’aime pas cette texture grasse qui ressemble à la crème Nivéa basique.

– le masque Thémis à base de chocolat : franchement quelle gourmande résisterait à ce concept ? pas moi en tout cas. En revanche quand j’ai ouvert le pot et que j’ai commencé à me tartiner, très vite j’ai su que c’était une fausse bonne idée. Odeur écoeurante et aspect repoussant, j’ai du prévenir mon chéri avant qu’il ne lève les yeux de son journal sportif préféré mais il a quand même poussé un cri d’effroi 😉

les déodorants bios Ushaïa (et Kibio) : c’est que je paie de ma personne quand j’essaie ces produits, imaginez que pendant deux jours d’affilée j’ai eu l’impression de sentir la transpi au bureau comme un coureur après le marathon de Versailles. J’avais pourtant un bon à priori sur ce produit, la faute au marketing qui est toujours efficace sur moi. Mais la réalité a rattrapé la fiction et mes narines. J’ai quand même demandé à ma copine Zalapabelle ce qu’elle pensait de ce déo vu que c’était elle qui me l’avait donné et sa réponse m’a confortée bien que laissée songeuse :  » ce déo il est bien si tu sues pas ».

 

A manger pour les petits z’oiseaux pendant l’hiver 17 octobre 2009

Filed under: jardinage,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 8:49
Tags: , ,

Image 7J’ai un jardin depuis quelques mois, ce qui me permet de faire des expérimentations. J’ai réussi à faire pousser des tomates cerises, youhou suis trop fière (ça pousse tout seul disent les mauvaises langues!) par contre mon compost ne ressemble à rien, je continue à entasser les épluchures et autres boites d’oeufs dans une cagette. Et je viens de me rendre compte qu’il ne fallait pas donner de pain sec aux oiseaux car il gonfle et provoque des troubles digestifs… quelle fleur de bitume je fais !

Du coup j’ai trouvé des boules de graisse mélangées à des graines qui sont vendues dans des filets à accrocher à un arbre ou sur un portant ; voici ce que dit la Ligue Protectrice des Oiseaux :

« En hiver, les oiseaux consacrent la quasi-totalité de la journée à rechercher de la nourriture, notamment pour résister au froid. Une tâche difficile, freinée par la température elle-même, la raréfaction des insectes et des graines, et l’apparition de la neige et du verglas qui masquent les ressources alimentaires. Les jours étant également plus courts, les oiseaux ont alors moins de temps pour trouver leur ration quotidienne. En hiver, l’homme peut rendre la vie des oiseaux plus douce en donnant un petit coup de pouce à la nature. » Attention toutefois à ne pas donner n’importe quoi (pas de salé, de pain sec, de riz ou de lait) mais du gras (beurre, margarine, … non salé) et des graines, et si possible pas trop tôt dans la saison car les oiseaux à l’automne trouvent encore de quoi se nourrir. Pour tout savoir, allez sur le site de la LPO.

Si mon jardin devient un resto du coeur pour oiseaux, je vous fais une photo !

 

J’ai testé pour vous la lessive écologique 16 octobre 2009

Filed under: c bon, c beau, c bio,C'est dit — greenmarie @ 7:09
Tags: ,

SNC15448 Ceux qui suivent ce blog savent que je suis souvent contente de ce que j’essaie (certains me reprochent parfois de trop me laisser emballer par le marketing, c’est parfois vrai d’ailleurs), et bien là j’inaugure une série de billets sur les produits qui m’ont déçus.

La lessive dite écologique en fait partie. Que ce soit celle de Monoprix Vert, de l’Arbre Vert ou Le Chat ecoefficacité, d’une manière générale je trouve que le linge n’est pas super propre et qu’il ne sent pas très bon … enfin sauf pour le Chat ecoefficacité dont l’odeur de propre est tellement forte qu’elle pique le nez et parait suspecte. Pourtant sur l’étiquette tout parait nickel « 100% tensioactifs d’origine végétale, biodégradables et efficace en eau froide » ;

mais c’était sans compter sur la vigilance de l’Observatoire Indépendant de la Publicité qui a qualifié la publicité du Chat de pire cas avéré de greenwashing en février dernier. Leur critique se base notamment sur le fait qu’aucun label écologique ne légitime ces arguments écologiques ; or si aucune lessive ne peut se prétendre écologique, elles le sont plus ou moins, ce que l’on peut dire c’est que celles portant le label européen sur les moins polluantes. Alors on guette la petite fleur d’étoiles sur les emballages !

 

Tout est bon dans ce cochon ! 15 octobre 2009

Filed under: C malin ! — greenmarie @ 6:46
Tags:

SNC15447 Encore une trouvaille chez Botanic : l’ardoise sticker.

Cékoidon ? un sticker à coller sur un mur de la cuisine ou du frigo, sur lequel tu peux écrire ta liste de course avec une craie. Un coup d’éponge, on efface et on recommence.

En quoi est-ce écologique ? et bien on évite les post-it par exemple ou les ardoises véléda. En plus les stickers et leur emballage sont éco-conçus à base de fécule de pomme de terre et d’encres végétales.

Les concepteurs s’appellent Cocobohème, ils ont plein d’autres idées sympas ; par exemple le sticker luminescent la nuit ou le bavoir jetable. Le design est hyper créatif, je vous invite à aller sur leur site pour vous faire une idée : cocoboheme.com

 

Si ebay n’existait pas, il faudrait l’inventer 11 octobre 2009

Filed under: C malin !,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 9:54
Tags: , , ,

Image 6 eBay est le leader mondial du commerce en ligne avec plus de 276 millions de membres inscrits dans le monde, dont plus de 10 millions rien qu’en France ce qui veut dire qu’1 français sur 6 (voire un foyer sur 6) a acheté ou vendu quelque chose sur ebay ! Ce site créé en 1995 par un américain est l’une des plus grandes réussites sur Internet, ; songez que chaque jour, plus de 100 millions d’articles neufs ou d’occasion sont à vendre sur eBay… de fait, on trouve vraiment tout et n’importe quoi ! C’est pourquoi il faut toujours avoir le réflexe d’aller voir ce qu’y s’y passe surtout quand vous avez écumé les brocantes, vide-greniers et autres dépôts vente autour de chez vous pour trouver la table de vos rêves ou la paire de baskets ultra hype éditée en seulement 20 exemplaires dans le monde. Parce que quand même, quelle invention ! Permettre à tout un chacun, derrière son écran d’ordinateur, bien au chaud de vendre ou d’acheter ce qui lui plait, au prix qui lui plait…

Et pourquoi est-ce que je vous parle d’ebay aujourd’hui ? tout simplement parce qu’acheter ou vendre des objets d’occasion participe à l’allongement des cycles de vie de ces produits, et évite dès lors d’en fabriquer de supplémentaires à partir de matières premières à exploiter.

A la maison, c’est monsieur le spécialiste. Caché derrière son pseudo (ridicule au demeurant, mais ça n’a pas l’air d’effrayer les enchérisseurs, dont les pseudos tout aussi invraisemblables font penser parfois à de noms de dragqueens !!), il achète et vend à en quelques clics du matériel de puériculture notamment. Autant je préfère acheter les vêtements neufs, autant pour le mobilier on est passés par ebay : chaise haute, matériel de bain, parc, siège auto, poussettes successives… on a jamais eu de souci ; les vendeurs sont notés par les acheteurs ce qui permet d’avoir un indice de fiabilité, et le système PayPal permet de ne payer le vendeur qu’une fois la marchandise réceptionnée. Un autre argument écologique est la proximité car si les petits colis sont envoyés par la Poste, les plus gros se font plutôt dans un rayon géographique restreint.

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore franchi le pas, rassurez vous ce n’est pas compliqué de faire des enchères, c’est même amusant ; avec l’expérience on acquiert quelques techniques pour les remporter au meilleur prix. Ma première victoire ? un DVD du Roi Lion introuvable dans le commerce acheté pour mon fiston qui était super content !