mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

J’ai testé pour vous le vide-grenier 30 mai 2010

Filed under: C malin !,culturel,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 8:24
Tags: , ,

Une première pour moi : cette année j’ai pris un emplacement pour le vide-grenier de ma ville. Je m’étais bien organisée : réservation de l’espace un mois avant,tri, nettoyage préalable des vêtements et objets à vendre, et enfin enrôlement d’une copine dans l’aventure sur le stand d’à côté, histoire d’allier l’utile à l’agréable !

Sur le principe, le vide grenier me plait bien. On peut globalement tout proposer à la vente à ses voisins, en une seule fois, c’est convivial, familial, bon esprit… mais dans la pratique, on peut mettre des bémols.

J’ai vraiment bien apprécié toute cette vie autour de nous, les échanges avec les visiteurs, le sandwich mangé debout sur le trottoir, la fanfare, les coucous des voisins de passage, les papotages avec mes camarades de foire, sortir ma tchatche de vendeuse refoulée (« c’est un cadeau de ma mère, c’est vous dire si j’y tiens à ce sac ! »), jouer à la marchande avec ma petite pochette en bandoulière remplie de pièces de monnaie… en revanche j’ai été sidérée par le montant moyen des achats : de 50 centimes à 5 euros !!! et  je ne vous parle pas des âpres négociations pour un euro de plus ou de moins !!! J’imagine que ça fait partie du charme mais je ne m’attendais pas à ce que tous mes clients mégotent ; j’ai eu l’impression de me coltiner tous les radins de ma ville ! Ca a commencé dès 8 heures, on n’avait pas encore déballé nos affaires qu’on nous a sauté sur le poil, ensuite non stop jusqu’à 13heures : c’est dans cette tranche horaire qu’on fait les meilleures affaires, je vous le dis ! Après les morts de faim ont fait place aux flâneurs de l’après midi, qui aiment toucher à tout, négocier mollement pour finir par ne rien acheter.

Bref, d’un point de vue écologique, remettre sur le marché des objets qui étaient planqués à la cave ou la maison est une bonne chose. Leur redonner une seconde vie c’est éviter d’en fabriquer de nouveaux et donc d’utiliser des matières premières. Les vendre près de chez soi est un autre bon point.

D’un point de vue financier, c’est plus discutable. J’ai vendu des chaussures et vêtements de marque en très bon état au dixième de leur prix initial (ah mon manteau Comptoir des Cotonniers parti pour 12 euros…) ; ebay, leboncoin ou un dépôt-vente auraient été plus rentables. Mais il faut bien avouer que j’ai parfois choisi mes acheteurs à leur bonne tête ! Ben oui j’ai un faible pour les gens sympas, les enthousiastes qui sont contents d’avoir trouvé chaussure à leur pied, les petits choux qui adoptent un copain en peluche dans la minute, les ados qui sortent minutieusement de leur porte monnaie les euros gagnés en baby-sitting, etc…

Dans les vide grenier, j’ai l’impression qu’il vaut mieux vendre des objets de bricolage, des bouquins et jouets pour enfants, des DVD, des bijoux, de la petite déco et même les faïences moches de sa grand tante. Tout ce qui se vend entre 1 et 5 euros trouvera acheteur !

Ce qui me fait plaisir après cette journée marathon ? C’est finalement de pouvoir associer un vêtement, un objet, non dénués de valeur sentimentale, à la personne à qui je l’ai vendu. Ca nous change du commerce de masse froid et impersonnel, non ?

 

8 Responses to “J’ai testé pour vous le vide-grenier”

  1. Mlle Pigut Says:

    Merci pour cette vue du vide grenier… oui faire des rencontres, profiter de l’ambiance, savoir à qui l’on vend ses objets c’est parfois très chouette, mais effectivement, ça n’est pas forcément le lieu où faire fortune!🙂

  2. Julie Says:

    J’ai participé à plusieurs marchés aux puces moi aussi et c’est exactement comme tu le décris ! Les gens qui viennent fourrer leur lampe de poche dans ton coffre avant que tu aies eu le temps de sortir quoi que ce soit (grr) et ceux qui négocient pour 50 cents… au bout d’un moment, ça tape sur les nerfs.
    Les derniers temps, j’ai préféré donner mes vêtements et autres à des personnes que je connais qui les font parvenir à des personnes à qui cela sera utile (que ce soit dans mon quartier ou en Roumanie).
    Là, je suis dans une période de tri intense et je ne sais pas encore ce que je vais faire… J’aimerais quand même bien récupérer un peu d’argent de tout ça. J’ai aussi, organiser une « troc party » avec des copines (bon, le but n’est pas de se ré-ecombrer non plus😉 mais si je peux échanger des choses que je n’utilise plus contre d’autres que j’aurais achetées sinon, c’est aussi une façon d’économiser).

  3. Julie Says:

    J’ai *pensé* organiser une troc party

  4. zalapabelle Says:

    C’est pour ça que mes fringues devenues trop petites (ou trop grandes), je préfère juste les donner aux copines😉 De toute façon, mon mari ne veut plus mettre les pieds dans ce genre d’endroits !

  5. Sophie Says:

    Merci pour cette journée très sympa, même si j’ai fini exténuée😉
    la copine du stand voisin !

  6. greenmarie Says:

    @Mlle Pigut : pour la fortune, je vais plutot jouer au loto !!
    @Julie : quand j’avais fait mon tri de vêtements en déménageant j’en avais jeté une partie, donné une autre au relais.org et à la croix rouge et mis de côté ce qui était en super état et vendable dans l’idée d’un vide grenier ou d’un dépot vente. Mais la soirée troc entre copines c’est une super idée !!
    @Zalapabelle : si je perds 15 kilos tu me fileras tes fringues ?!!!
    @Sophie : chère Sophie, tu as été une voisine et en vendeuse épatante !

  7. Claude 1660 Says:

    Exactement ça, le vide grenier c’est avant tout pour l’ambiance, ne comptez pas faire fortune mais il existe un site : donnons.org ou vous donnez vos objets qui est très bien aussi toutes ces techniques de dons ou de vente entre particuliers sont sûrement une réponse à la crise et même sur le bon coin ou ebay beaucoup de vendeurs (moi le premier) font des cadeaux aux autres en faisant des petits prix, c’est comme ça que je vois le « monde » de demain, moins égoïste, plus convivial, chaleureux, enfin bref ou il y a plus d’amour et de respect et ou on ne cherche plus à faire du bénéfice à tout va et aux détriments de nos semblables

  8. […] blogocopines Green Marie et Valvec, expertes en  l’art de fourguer leurs vieilleries m’avaient briefée : […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s