mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Leclerc : un écologiste opportuniste 8 octobre 2010

Je viens de voir à la TV la publicité pour l’enseigne Leclerc sur le programme 2020 : Zéroprospectus et comme souvent avec les publicités Leclerc je suis agacée. Je ne sais pas quel est le public cible de cette enseigne mais je ne dois pas être dedans. La fausse polémique, les messages fracassants, la défense des consommateurs non desintéressée me hérissent le poil depuis des années car tout semble bon pour faire parler de l’enseigne. Je ne saurais expliquer pourquoi je n’ai jamais cru à la sincérité des engagements de Leclerc, peut-être que parce que quand on a aussi mauvaise réputation dans le traitement de ses salariés et de ses fournisseurs il est inconcevable à mes yeux d’aller faire la leçon aux autres, même sur un autre terrain, en l’occurence ici l’écologie.

Pourtant on peut bien reconnaitre à Michel-Edouard Leclerc le mérite d’avoir été le premier à s’engager concrètement avec l’arrêt des sacs de caisse. Initiant un mouvement vertueux et une prise de conscience qui a fait redevenir les cabas à la mode et baisser le nombre de sacs jetables en plastique de 14 milliards par an en France à moins de 3 milliards aujourd’hui (un sac sert en moyenne 20 minutes, ne se recycle pas et met de 100 à 400 ans à disparaitre dans la nature mais seulement 1 seconde à être fabriqué …).

Son nouveau combat est donc les prospectus commerciaux qui inondent nos boites aux lettres. On ne peut pas lui donner tort, étant donné le nombre d’arbres abattus pour fabriquer ces pousse-à-la-consommation éphémères qui sont, qui plus est, difficiles à recycler car très fortement encrés. D’ailleurs les enseignes de grandes distribution paient une taxe supplémentaire pour la valorisation de l’ensemble des prospectus qu’ils répandent.

Quel est le programme de l’enseigne sur le sujet ?

> une dématérialisation des prospectus, repris sur internet et accessibles sur smatphone (belle opportunité de constituer un fichier client ciblé)

> le recyclage des prospectus apportés en magasin

> la réduction du poids, du format et de la pagination des prospectus.

Biensûr supprimer les sacs comme les prospectus est avant tout une économie pour Leclerc mais je ne suis pas gênée par le fait que les intérêts économiques des entreprises se croisent avec les engagements environnementaux, cela ne peut fonctionner que comme cela. Comme j’aime à le répéter, les entreprises ne sont pas philanthropiques !

Non, ce qui me gêne c’est la revendication à tout va. Je crois que décidément je préfère l’humilité dans les discours, plus souvent synonyme de sincérité.

Le conseil opportun(iste) du jour : mettez donc un autocollant Stop la Pub sur votre boite aux lettres !

 

5 Responses to “Leclerc : un écologiste opportuniste”

  1. Malicia Says:

    Déjà le fait de recycler les prospectus qu’on leur ramène pas mal😉
    Après, je pense que la plupart des GMS sont opportunistes en ce qui concerne l’écologie, malheureusement.

  2. Ecologirl Says:

    L’idée est bonne, tout comme celle des sacs plastique. Mais je préférerais une enseigne qui se batte pour payer au juste prix les producteurs plutôt que de les essorer comme des vieilles serpillères pour dégager les meilleures marges… Mais je rêve là non ?

  3. Mlle Pigut Says:

    Je suis contente que Leclers pollue moins.
    Mais je ne comprends pas qui peut penser leurs messages écolos sinères, car évidemment, Leclerc va là où l’argent est. C’est une observation pas une critique (bien que pour ma part ce monde de la consommation me révolte), les grosses entreprises de ce genre feraient n’importe quoi si cela peut augmenter leur chiffre d’affaire.
    Ce qui m’amène vers : dans notre société de consommation, nous avons finalement un pouvoir (bien plus que dans les urnes si vous voulez mon avis), celui d’orienter les grosses entreprises dans le sens que nous pensons juste. En effet, en réfléchissant notre consommation, en consommant mieux (et pourquoi pas moins), nous avons la force d’influencer les décisions marketings de ces entreprises!😉

  4. greenmarie Says:

    @ Malicia : c’est sûr mais c’est la moindre des choses car nos impots paient pour leur recyclage !
    @ Ecologirl : ben oui là tu rêves mais si on ne rêve pas on n’avance pas non ! regarde le succès d’Altereco, ce n’est plus du rêve mais une réalité !
    @ votons aux caisses de nos hypermarchés😉

  5. spongy Says:

    Je suis convaincue d’une chose : l’écologie ne se développera que si elle permet de générer des économies ou d’augmenter un chiffre d’affaires. Si ca permet de généraliser et de démocratiser l’écologie, allons-y !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s