mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Les composés organiques volatils bientôt étiquetés 27 avril 2011

  • L’air intérieur de nos maisons et bureaux est plus pollué que l’air extérieur. La majorité des polluants domestiques est issue de l’industrie chimique, ils sont appelés Composés Organiques Volatiles et comprennent des substances aussi dangereuses que leur orthographe est obscure : formaldéhydes, benzène, actéaldhéhydes, trichloréthylène, éthers de glycol, phtalates mais aussi allergènes de chien et de chat entre autres.
  • D’où viennent-ils ? 

– des colles, peintures, vernis de nos meubles et revêtements des sols et murs,
– des parfums d’ambiance, aérosols, bougies, encens,
– de la fumée du tabac, du monoxyde de carbone,
– des produits d’entretien et les produits d’hygiène (surtout en spray),
– …

  • Que faire pour ne pas être exposés ? Aérer souvent biensûr et limiter les sources de pollution. Je suis par exemple toujours surprise de voir chez les uns et les autres des produits d’entretien ultra puissants qui nettoieraient une maison ravagée par un troupeau d’éléphants ! Mais pour une salissure normale, un peu d’huile de coude et des produits basiques suffisent : produit vaisselle, savon noir, citron, savon de Marseille, bicarbonate de soude, eau bouillante, etc. La pollution générée par ces produits est nocive pour les habitants de la maison et surtout pour les enfants qui n’ont pas la capacité des adultes à éliminer ces substances chimiques mais ils polluent aussi les rivières et les sols une fois évacués … Ces substances s’ajoutent et se mélangent, elles provoquent maux de tête, vertiges, nausées et cancers dans le pire des cas.
  • Ce qui est en train de changer :

« Tous les composés organiques volatils (COV) ayant des effets sur la santé vont bientôt faire l’objet d’un étiquetage spécial. Dès le 1er janvier 2012, les produits de construction et d’ameublement ainsi que les revêtements de sol et muraux, les peintures  et les vernis devront mentionner leurs émissions de COV. Cette mesure devrait être étendue en 2013 aux produits d’entretien, désodorisants et équipements électroniques. »*

Mes billets sur les mêmes sujets :

Lire mon précédent billet sur la pollution de l’air intérieur

Lire mon billet sur les produits d’entretien écologiques

Lire mon billet sur les peintures et colles biologiques

>> Le site de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé sur la pollution de l’air intérieur : http://www.prevention-maison.fr/

* Source : article dans 20 minutes du 21 avril 2011 

 

One Response to “Les composés organiques volatils bientôt étiquetés”

  1. sylvette Says:

    moi ceux qui me questionnent parmi ces produits ce sont particulièrement les parfums d’ambiance

    1) la plupart du temps ils sentent mauvais
    2) vu la pub à la télé, ça doit leur rapporter un max de nous empoisonner l’air
    3) ouvrir la fenêtre une fois par jour c’est bien plus efficace ! et ça ne coûte rien …

    kenavo greenmarie

    sylvette


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s