mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

M is Green … washing ? 1 juillet 2011

Filed under: Alimentation,Marques responsables — greenmarie @ 9:00
Tags: , , ,

 Mon mari a une passion pour le Mac Do, c’est triste mais c’est comme ça, et le pire c’est qu’il a converti nos deux petits fistons à la junk food ! Alors quand on est arrivés le weekend dernier au Mac Do rutilant de Nevers, Monsieur était content des installations flambant neuves et moi de toutes les affiches sur l’électricité à 100% d’origine renouvelable ainsi que des polos Mac is green sur le dos des équipiers. Chacun son truc !

Green Marie ne se laisse plus embobiner depuis longtemps par les promesses écologiques des grandes marques, alors biensûr pour vous j’ai interrogé l’équipière, je lui demandé de poser pour une photo et j’ai surtout scruté le site internet de la marque au grand M jaune !

Que se cache t-il derrière cette affirmation M is Green ? 

> Electricité 100% d’origine renouvelable : chaque Mac Donald’s n’est évidemment pas équipé de panneaux photovoltaiques ni d’éoliennes ! En revanche, depuis 2010, la marque achète des certificats verts à de petites centrales de production d’électricité à base d’énergies renouvelables l’équivalent de sa consommation nationale. Mac Donald’s France s’engage à réduire de 60% ses émissions de gaz à effet de serre entre 2005 et 2020 sur le périmètre de ses restaurants et par client.

> Economies d’eau : grâce aux toilettes alimentées par l’eau de pluie et aux urinoirs sans eau, la marque économise des milliers de litres d’eau par an.

> Optimisation des emballages pour utiliser moins de matières premières, moins de plastique notamment.

> Jus de pommes des menus enfants bios, café labellisé Rainforest et plus encore… il faut reconnaitre que la marque est particulièrement active.

Alors biensûr, ce serait une hérésie de considérer la multinationale Mac Donald’s comme écologique avec ses innombrables déchets générés, son lot de gâchis de nourriture, l’élevage et l’agriculture intensifs sous-tendus par le vente de millions de steacks hachés et de pommes de terre frites chaque jour, la fabrication de tous les jouets en plastique jetables présents dans les Happy Meal, l’absence de tri des emballages…

Pour autant je salue les efforts de la marque  car je considère que quand les grandes entreprises s’engagent concrètement, elles emmènent leurs concurrents avec/malgré eux. Et surtout, par leur puissance d’achats, elles peuvent faire grandir des marchés émergents comme le bio ou les énergies renouvelables. Biensur les entreprises ne sont pas philanthropes, elles espèrent en tirer un bénéfice en termes de fidélisation des clients et d’amélioration de leur image, et après tout pourquoi pas ? C’est un cycle vertueux qui s’enclenche.

Il est de bon ton d’être sceptique sur ce type de démarche, personnellement je préfère voir le verre à moitié plein, optimiste que je suis !

 

9 Responses to “M is Green … washing ?”

  1. Malicia Says:

    C’est vrai que c’est pas la révolution mais il y a de vrais efforts !

  2. Moi j’attends que leurs merdouilles soient écolos aussi. Leurs cartes dinosaures, c’était top, leurs tasses idem. Mais les jouets en plastiques qu’on finit par jeter sans ouvrir le paquet (parce qu’on y va trop) NON !

  3. Céline.S Says:

    M is Green : quand Green Marie fait son enquête écolo au Macdo !

  4. Céline.S Says:

    Oupss j’ai cru que ça allait tweeter mon commentaire, loupé ! Cet article est intéressant, à suivre dans les autres macdo !!

  5. Phypa Says:

    Après tout les petits ruisseaux font les grandes rivières, et c’est toujours ça de pris.
    Chez nous c’est P’Tit gars qui adore Mac Do alors si en passant on peut rappeler quelques principes , profitons.
    C’est comme la viande rouge et le sucre : ne pas interdire, mais limiter la consommation.

  6. grenouille Says:

    Billet intéressant qui ne m’empêche pas de rester partagée.

    Le problème avec Macdo, c’est que c’est tout un symbole, et que les gérants de la marque savent bien à quel point ce symbole de malbouffe leur retombe dessus : donc il font tout ce qu’ils peuvent pour modifier leur image et garder une clientèle importante, la famille-qui-n’a-pas-le-temps-et-ne-veut-pas-se-prendre-la-tête-mais-préfèrerait-avoir-sa-conscience-pour-elle. Donc ils vont voir du côté du « DD » pour se verdir un peu, et comme l’effort doit être proportionel à leur mauvaise image, ils mettent le paquet.

    Et je suis d’accord, c’est sympa : si toutes les chaînes de resto faisaient ça, on serait bien contents.

    Le problème c’est qu’en faisant ça, Mc do rend sa bonne conscience à son public, tout en restant le monde de la viande (maltraitée et bon marché), de la pollution (agri intensive), du jetable (du jetable plus mieux, je sais), et bref garde captive la petite famille qui aurait pu faire un mouvement vers l’amap du quartier, vers une alimentation plus locale, plus végétarienne, plus saine et pas suremballée pour des salaires plus décents (car combien est-on payé chez MacDo ? Pour quelles promesses de carrière ?)…

    J’aime être optimiste aussi, et comme toi je veux l’être, mais il ne faut pas se faire d’illusions sur les méga-marques quand elles verdissent : mieux vaudra toujours un nouveau chemin qu’une autoroute paysagée qui finalement n’a pas changé de direction !

  7. Julie Says:

    Un McDo a ouvert dans ma ville l’an dernier et on a reçu un dépliant de présentation dans la boîte aux lettres, qui précisait qu’un camion passait chaque semaine récupérer l’huile de friture usagée et que cette huile était réutilisée pour faire rouler les camions de McDo.
    Il y a aussi une prise pour recharger les voitures électrique devant le restaurant.

    Je trouve que toute initiative de ce genre est positive mais, évidemment, ce type de restauration reste très polluant vu la quantité de déchets produits. Pour la santé comme pour l’environnement, mieux vaut ne pas en abuser ! Un McDo a ouvert dans ma ville l’an dernier et on a reçu un dépliant de présentation dans la boîte aux lettres, qui précisait qu’un camion passait chaque semaine récupérer l’huile de friture usagée et que cette huile était réutilisée pour faire rouler les camions de McDo.
    Il y a aussi une prise pour recharger les voitures électrique devant le restaurant.

    Je trouve que toute initiative de ce genre est positive mais, évidemment, ce type de restauration reste très polluant vu la quantité de déchets produits. Pour la santé comme pour l’environnement, mieux vaut ne pas en abuser !

  8. greenmarie Says:

    @tous : merci de vos commentaires ! Comme souvent les marques présentes dans notre quotidien ne nous laissent pas indifférents !

  9. benoit Says:

    Moi je dis que c’est toujours mieux que rien et comme tu la si bien fais remarqué ça pourrait pousser les marques concurrentes à faire des efforts aussi!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s