mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Détournement d’objets 23 novembre 2011

Filed under: C malin ! — greenmarie @ 6:53

Chez Green Marie, on n’aime pas le gâchis. Rien ne se perd !

Les miettes de pain sont pour les oiseaux, le pain sec pour les canards, la couenne du jambon et les restes de la veille pour les chats du voisin, les épluchures pour les petits vers du compost ! Chez nous c’est 30 millions d’amis, Mabrouk serait fier de nous 😉

C’est pareil pour les canettes qui servent de chamboule-tout pour l’anniversaire des enfants avant recyclage, le brouillon du bureau pour les dessins, les boites de chaussures accueillent les petites voitures, les oeufs jaunes en plastique des Kinder servent de boite à chewing-gum dans le sac à main, les tomettes en trop sont devenues des dessous de plat, comme les enveloppes une fois retournées qui font des listes de courses.

La limite de l’exercice c’est quand même un certain sens de l’esthétisme, on n’est pas adeptes des cendriers en coquille Saint-Jacques ou en pots de yaourts ni des lampes en bouteille Teisseire (souvenez-vous des horreurs qu’on nous faisait faire au collège 😉 ) !!!!

Et vous, vous détournez des objets du quotidien pour leur donner une seconde vie ?

 

La marque Somewhere recycle vos pulls 27 octobre 2011

Filed under: C malin !,Marques responsables,Tri des déchets — greenmarie @ 8:44
Tags:

 Vu en passant devant la vitrine du la chaine de magasin Somewhere (filiale de La Redoute) : la marque propose à ses clients de venir déposer leurs vieux pulls pour recycler la laine, laquelle servira à réaliser la prochaine collection.

Et puisque les clients apportent la matière première, très logiquement un bon d’achat de 10€ est offert sur la collection des pulls et gilets.

Pas bête car si la laine est une matière naturelle au départ, son nettoyage et sa teinture nécessitent beaucoup d’eau et de produits chimiques.

message en passant : Si cette opération avait eu lieu il y a 10 ans quand j’ai connu mon Green Mari, j’aurais été riche 😉

 

Les 10 réflexes à adopter quand on fait les courses 7 septembre 2011


 Mes chers lecteurs, j’inaugure pour cette rentrée une nouvelle rubrique sur les 10 bons réflexes à avoir dans toutes les situations du quotidien !
Pour les puristes, ce sera une piqûre de rappel, mais pour les bonnes volontés qui ne savent pas toujours comment s’y prendre, ça devrait donner quelques réflexes faciles à adopter.

Aujourd’hui, on commence par les courses, parce que je ne sais pas pour vous, mais moi, samedi dernier, après 4 semaines au vert, je me suis sentie un peu larguée derrière mon caddie, j’avais perdu mes repères !

  • On achète les articles en grand format économique pour limiter les emballages (grand pot de fromage blanc ou grande boite de compote plutôt que les portions individuelles),
  • Pour les mêmes raisons, on préfère les fruits et légumes en vrac plutôt qu’emballés,
  • Et ces fruits et légumes, on les choisit de saison et de production locale (votre région, français) : les fraises en hiver, est ce bien raisonnable toute cette électricité pour chauffer les serres  ? et l’avocat du Pérou , il aurait pas un ptit goût de CO2 après tant de kilomètres parcourus ?! Si comme moi, vous n’avez aucune idée de ce qui pousse à quelle saison, cliquez ici, vous saurez tout mois après mois.
  • Question produits d’entretiens, on lève les pied sur le nombre de pschitt-pschitt, flacons et autres lingettes : 2 produits de nettoyage suffisent, à compléter avec du vinaigre blanc ou du citron pour enlever le calcaire. Biensûr on privilégie ceux labellisés avec le fleur bleue qui indique les produits écologiques qui contiennent un minimum de produits chimiques (moins de pollution de votre air intérieur, moins de résidus dans la nature).
  • On limite la viande en général et la rouge en particulier, d’abord c’est bon pour votre santé et surtout l’élevage est une des plus importantes source d’émissions de CO2 dans l’atmosphère.
  • Quand on a le choix, préférer les emballages en carton plutot qu’en plastique ou en verre (pour le lait typiquement, en brique et production « de nos campagnes ») ; le carton est fabriqué à partir du bois qui est une ressource renouvelable contrairement au pétrole à la base du plastique. En plus, les cycles de recyclage sont plus longs (7 fois pour le papier, 1 à 2 fois pour la plastique).
  • Autant que possible et selon le budget de chacun, privilégier les produits bios (dans un souci de préservation de l’environnement, de votre santé mais aussi de qualité des produits) et/ou issus du commerce équitable notamment le café, le thé, le riz, le sucre, le chocolat pour une démarche de solidarité avec les pays du sud.
  • Pour les produits non alimentaires, choisir de préférence ceux élaborés à partir de matières recyclées (papier toilette, sacs poubelles, papier à lettres, etc), non traitées au chlore (couches, filtres à café, enveloppes, …) et pour les achats de papier ou de mouchoirs, choisir les marques arborant le label FSC qui garantit l’origine du bois issu de forêts gérées durablement (et non de la déforestation sauvage),
  • D’une manière générale, acheter des matières premières à cuisiner plutôt que des plats tout préparés pleins de choses chimico-bizarres et d’emballages est un bon réflexe mais biensur c’est plus facile à dire qu’à faire (je sais de quoi je parle, je suis nulle en cuisine !!!). Mais faire le marché peut être un plaisir, non ?
  • Et pour finir, un grand classique : on apporte son super cabas ! Qu’il soit roulé dans le sac à main, stocké dans le coffre de la voiture ou accroché au porte manteau de l’entrée, pour éviter les sacs plastique biensûr (fabriqués en 3 secondes, utilisés en moyenne 20 minutes et qui mettent 100 ans à disparaitre dans la nature).

 Et bien, vous voilà parés pour vos prochaines courses. La première fois vous mettrez un peu plus de temps à regarder les étiquettes mais la fois d’après vous passerez dans la catégorie des pros, c’est promis ! Bonne rentrée !

ps : cette liste n’est pas exhaustive mais au fil des listes de bons réflexes je vous donnerai plus d’informations thématiques.

 

Ma mère est décroissante (même si elle ne le sait pas !) 12 juin 2011

Filed under: C malin !,C'est dit,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 1:17
Tags: , ,

 En ce moment je passe du temps chez ma mère et c’est l’occasion de retrouver des bribes de mon enfance : voyez sur la photo ces objets qu’on ne trouve plus dans les foyers modernes ! Lequel d’entre vous étale encore sa pâte à tarte préparée à la main ? hache son persil ou encore râpe son gruyère en tournant la petite manivelle ? qui met son sucre en poudre dans une boite tupperware ?  qui met sa salade dans la centrifugeuse ? qui fait encore ses yaourts dans la yaourtière ? A l’heure des pâtes à tarte toutes prêtes, du gruyère râpé en sachet, des herbes ciselées et séchées, de la salade en sachet et des centaines de références de yaourts dans les rayons des supermarchés, retrouver ces objets me fait d’abord un effet nostalgique ; mais ensuite, je me dis que ma mère est, sans le savoir, décroissante et ça, j’en suis fière ! 

Quand je lui ai parlé de mon idée de billet en lui en ai donné le titre, elle m’a regardée l’air inquisiteur et m’a demandé : « qu’est ce que tu vas encore raconter sur moi ???? » C’est qu’être décroissante n’est pas un gros mot ! Ce qualificatif a été donné à un mouvement d’individus qui font le choix de ne pas céder à la frénésie de consommation de nos sociétés capitalistes modernes. A l’achat compulsif, même bio, même équitable ; à la quête du toujours plus neuf, plus design, plus récent, ils préfèrent ne pas acheter ; mais plutôt réparer, recycler, réutiliser ce qu’ils ont déjà. Pas toujours facile d’ailleurs à l’heure où l’obsolescence des objets est programmée par les fabricants pour limiter leur durée de vie afin d’accélerer leur remplacement … et vous, vous êtes plutôt du genre à tout acheter neuf chez Ikéa, de la seconde main sur leboncoin.fr ou à garder ce que vous avez ???

 

Mes autres billets sur le même sujet :

– sur l’obsolescence programmée : la vidéo The Story of Stuff
 
 devenez les rois de la récup’ : https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2009/01/13/devenez-les-rois-de-la-recup

j’ai testé pour vous le vide-grenier

 

C’est tout un art de pique-niquer comme il faut ! 25 avril 2011

Pour le dernier jour des vacances, chez Green Marie, on a pris la clé des champs et improvisé un pique-nique bien sympathique.

Quels bons réflexes pour limiter les emballages et manger le plus écologiquement possible ?

> on a tout emporté dans des tupperware ! pas de film plastique, pas de papier aluminium autour des sandwichs. Pensez à la fabrication de tous ces produits jetables qui servent si peu et nécessitent pour leur production des ressources non renouvelables (pétrole et métaux) et beaucoup d’énergie pour un usage unique et si bref.

> on a rempli la gourde d’eau du robinet. Pas de bouteille plastique achetée.

> j’ai fait un recyclage opportuniste en ressortant les sachets de mayonnaise et ketchup du Mac Do/Quick ainsi que les serviettes en papier que je mets de côté à chaque fois (et oui je garde tout cela… 😉 )

> on a mangé plutôt bio : jambon, fruits, etc.. mais mauvais points du côté des fruits pas tous de saison et pas locaux,

> et comme un pique-nique sans chips serait comme une campagne présidentielle sans Nicolas Hulot, j’ai opté pour la marque de chips à l’huile de tournesol ! Pas (ou peu) d’huile de palme – planquée sous le terme huile végétale généralement -, c’est pas toujours facile d’en trouver.

Bonne reprise aux parisiens et bonnes vacances aux autres !

Sur les mêmes sujets :

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2010/07/17/la-chasse-a-lhuile-de-palme/

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2009/02/12/bannir-le-jetable-pour-adopter-le-durable/

 

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une mamie qui tricote 30 janvier 2011

Filed under: C malin !,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 2:31
Tags: , ,

Une belle découverte faite grâce au magazine Terra Eco cette semaine : le site www.goldenhook.fr qui vous propose de faire appel à des mamies pour tricoter votre bonnet et/ou votre écharpe avec la possibilité de choisir le modèle, les couleurs et même … la mamie !!! PAR-FAIT

Pourquoi parler de ce concept sur ce blog ? parce que c’est un merveilleux assemblage de pratiques écologiques et sociales : d’abord faire travailler des mamies qui ont du temps mais une maigre retraite ça me semble une excellente idée, ensuite ça rapproche les générations et enfin les laines proposées en alpaga, angora et merinos proviennent d’une filature de la Creuse. De la qualité, du savoir-faire et de la proximité donc.

Je n’ai pas trop ce problème car j’ai la chance d’avoir une maman qui a toujours tricoté. Quand j’étais petite c’était super j’avais de beaux gilets, elle m’épargnait même les modèles Lucky Luke et Snoopy « et ça c’était cool de ta part, maman 😉 ». Ensuite à l’adolescence ça a plutôt été un handicap pour mon style voyez,  j’avais des pulls informes qui cachaient mes formes, aux couleurs chamarées de la vie que je portais avec un jean’s neige et un col roulé en dessous. Après, j’ai cédé aux sirènes de la mode et les grands pulls en coton avec marqué Naf-Naf tous les centimètres carrés (souvenez-vous, le clip d’Elsa et Glenn Medeiros, un roman d’amitié !!!).

Ensuite je suis devenue snob et je n’ai plus jamais commandé de pulls à ma maman, jusqu’à ma première grossesse. Normal, je ne rentrais plus dans aucun vêtement et j’avais envie de me blottir bien au chaud ! Et maintenant ma maman est une super mamie qui tricote pour ces petits-enfants chéris. Maman je t’aime !

 

Un guide pratique pour s’y retrouver parmi les allégations environnementales 18 novembre 2010

Filed under: C malin ! — greenmarie @ 10:25
Tags: , , , ,

Voici un outil précieux pour tous ceux qui se posent de bonnes questions en faisant leurs courses : Comment s’y retrouver parmi la multiplicité de arguments environnementaux ou pseudo environnementaux présents sur de plus en plus de produits ? entre bio, durable, naturel, responsable, … on aurait de bonnes raisons de s’emmêler les (verts) pinceaux !

  • Comment démêler le vrai du faux ? le sincère du greenwashing ?

1- Lisez le blog de Green Marie, farfouillez dans l’historique des billets ; pour n’être pas tous récents, ils n’en sont pas moins pertinents 😉

2 – téléchargez le guide ci-joint réalisé conjointement par le ministère de l’écologie et celui de l’industrie (version Fillon I)

101110guide-allegations-environnementales