mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Dans les coulisses du tri du papier… 8 juillet 2009

Filed under: au bureau,Les bonnes pratiques,Tri des déchets — greenmarie @ 7:41
Tags: , , ,

photo photo2 photo3

De notre poubelle de bureau à la livraison d’enormes balles de papiers comprimés chez le papetier (qui va le transformer en pâte à papier avant de le recycler), il y a une étape manuelle que je vous propose de découvrir.

Comme pour les emballages que nous trions, c’est la main de l’homme qui finalise le travail.Pour le papier, les hommes et les femmes qui font le tri vont séparer les feuilles des couvertures de dossier, des pochettes plastiques, etc … et trier ensuite par type de papier : blanc, journal, carton, etc… Le papier récupéré dans les entreprises est d’abord pesé à la sortie du camion, parce qu’il est facturé au poids et permet d’avoir un suivi des volumes sur la durée.

Dans mes précédents billets je vous avais parlé de deux entreprises : Elise, originaire de Nord de la France et Nouvelle Attitude en région parisienne.

  • Elise emploie des personnels handicapés sur la chaîne de tri, a plusieurs points de tri dans le Nord et aussi en région parisienne à Argenteuil et revend son papier à Véolia qui se charge de l’intermédiaire avant transformation. Les équipes commerciales sont très compétentes et à l’écoute des clients.
  • Nouvelle Attitude emploie des personnes en réinsertion et bientôt des personnes handicapées,  le siège est dans les Yvelines et l’ouverture de deux centres dans le 77 est à l’étude. J’ai une préférence pour Nouvelle Attitude qui propose d’une part un accompagnement dans la rationalisation de la consommation de papier et d’autre part s’engage à recycler le papier en France là où Elise peut vendre une partie du papier en Chine (ce qui en terme d’émissions de CO2 n’est pas la solution la plus écologique). Il est même possible de racheter le papier issu de la matière première triée et recyclée dans votre entreprise !
  • Leur point commun : la boite en carton à glisser sous le bureau qui permet de récupérer les papiers et journaux à plat et donc de réduire la place occupée et donc la fréquence de ramassage.

A ceux qui pensent que mettre en place le tri au bureau est compliqué,  je leur dis, appelez les équipes commerciales des deux associations et rencontrez-les, c’est simple ! (j’ai même des noms à vous donner 🙂 )

Image 2

Image 3

http://www.nouvelle-attitude.fr/

http://www.elise.com.fr/

Publicités
 

Tri du papier au bureau (2) 26 février 2009

Filed under: au bureau,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 6:00
Tags: , , , ,

image-13 Devant l’afflux de question et le nombre de visites important sur mon premier billet, je vais compléter l’information sur le tri du papier au bureau.

1 – Tout d’abord, je conseille de bien préparer son projet avant de le soumettre à la Direction de son entreprise car si tout le monde trouve à priori ce type de démarche positive en revanche si la proposition est mal ficelée personne ne vous aidera ; par nature les collaborateurs sont rétifs au changement…

Il faut commencer par estimer le volume de papier jeté par semaine (les services généraux le savent sinon il faut aller constater soi même le remplissage des containers !), puis contacter sa mairie pour voir quelles pratiques sont mises en place avec les entreprises, si pas de possibilités de ce côté là, trouver un ou deux prestataires ou associations locales et leur faire faire un devis. Ensuite faire un audit des poubelles existantes dans l’entreprise, faut il en ajouter de grandes à disposer par groupe de salariés qui ne recueilleront que des papiers ou bien des poubelles à double bac pour tout le monde ? pour des raisons de confidentialité il faut prévoir une broyeuse à documents pour les services comme les RH, compta, gestion, etc…

 

image-232 – Une fois le dispositif mis en place il faut communiquer en interne sur le sujet et mon conseil c’est d’opter pour un ton sympathique, convivial voire humoristique car beaucoup de salariés râlent d’avoir à se lever de leur chaise pour jeter des papiers ! et oui c’est triste … Il faut mettre des affichettes sur les poubelles dédiées au papier/carton/enveloppes/magazines/journaux (voire cannettes, …) et envoyer un mail ou faire des affiches pour expliquer la démarche. De mon côté j’avais joué la carte de la pédagogie en reprenant des chiffres donnés par l’ademe, ça donnait à peu près ceci :  « Le saviez vous ?  un salarié utilise l’équivalent d’un arbre par an en papier. Voici quelques bonnes pratiques à observer : imprimer en recto verso, réutiliser les papiers imprimés en brouillon, fournir les documents aux clients sur une clé USB plutot qu’en impressions,… « . Je donne souvent le conseil de consulter le Petit Livre Vert de Nicolas Hulot et le site de l’ademe pour récupérer les bons conseils.

 

3 – Enfin cette démarche est à coupler avec une diminution de l’utilisation du papier car le recycler c’est bien mais ne pas en utiliser c’est mieux ! Pour cela il y a des trucs comme ne pas mettre à disposition les ramettes de papier auprès des collaborateurs qui ont souvent l’impression que c’est une denrée inépuisable. Ce travail peut vous amener à communiquer sur les économies d’énergies (éteindre la lumière en quittant les toilettes, salles de réunion ou bureau le soir), utilisation des gobelets à limiter (se doter d’un mug, un verre ou d’une petite bouteille à remplir à la fontaine), … 

bref une fois lancé, on n’a plus envie de s’arrêter ! Il est important d’être identifié en interne comme la personne qui est responsable de la mise en place du tri mais je redoute toujours les collègues qui vous disent à chaque fois qu’ils vous croisent : j’ai pensé à toi j’ai jeté mes documents dans la poubelle du tri ! Je réponds souvent : ce n’est pas à moi qu’il faut penser mais à la planète, à  nos enfants !!!

 

Pour finir, je vous conseille de mettre en place une boite à idée ou une adresse mail à disposition des collaborateurs pour qu’ils puissent exprimer leurs idées d’optimisation, leurs remarques, leurs suggestions ; plus on est participatif plus c’est facile de faire adhérer l’ensemble des collaborateurs.

 

Mettre en place le tri du papier au bureau, c’est facile ! 6 janvier 2009

Filed under: au bureau,Les bonnes pratiques,Tri des déchets — greenmarie @ 3:19
Tags: , ,

image-1 Travailleurs, travailleuses, ce n’est pas Arlette qui vous parle mais Green Marie 😀

Avez -vous pensé à mettre en place le tri du papier au bureau ?

Est-ce-que ça ne serait pas une for-mi-da-ble bonne résolution pour 2009 ?!

J’ai 3 solutions à vous proposer, dont 2 expérimentées à mon travail (car oui je suis une travailleuse comme vous autres chers lecteurs, juste un peu à la maison en ce moment pour cause de maternité mais dans un mois et demi je  rejoins le club métro-boulot-dodo 😦  )

via la Mairie de Paris – je suppose que le principe doit etre identique en régions- : il vous faut contacter le responsable de la gestion des déchets de votre arrondissement qui vous fera signer un avenant à votre contrat de gestion des déchets puis vous fournira les poubelles jaunes et vertes pour le tri ; le ramassage se fait 2 fois par semaine. Il faut savoir que le système a été installé pour les particuliers mais quand j’avais fait la demande il y a 2 ans dans le 9ème arrondissement ça n’avait posé aucun problème et occasionné aucun surcoût sur la taxe pour les ordures ménagères. En interne, il vous faudra équiper les collaborateurs soit de doubles bacs soit de grandes poubelles communes dédiées au papier, et biensur prévenir votre société de nettoyage de bien respecter le tri et de verser les déchets dans les bons containers.

via une société privée  : Véolia et Paperec (dont La Corbeille bleue) sont les professionnels du secteur, sûrement efficaces mais le coût de traitement m’avait semblé élevé. Sur Paris et environ, il y a aussi le Cdif, certifié Iso 14001 http://www.cdif-recyclage.com/

via une association de réinsertion ou de handicapés.  J’ai un prestataire extra à vous suggérer : Nouvelle Attitude (http://www.nouvelle-attitude.fr/). L’association non seulement récupère et  trie vos papiers avant de les revendre à un papetier qui va les recycler, mais elle vous accompagne également dans la communication et la gestion de votre démarche de tri. En effet, un audit de vos papiers est effectué au bout de deux ou trois mois pour vous permettre de savoir quel type de papier est jeté, en quelle quantité, afin d’analyser comment optimiser la consommation du papier et la réduire in fine. Des containers en carton à placer sous les bureaux sont fournis pour stocker les papiers à plat. Dans le Nord de la France, chez les chtis et sur Paris il y a aussi l’association Elise : http://www.elise.com.fr/

 

Si vous voulez en savoir plus, laissez moi un commentaire ou un mail. Il y a beaucoup à dire sur le sujet, je ferai d’autres billets ; je viens de créer une catégorie spéciale sur le blog, à suivre donc …

=> Tri du papier au bureau (2)