mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Les tapis-puzzle interdits en Belgique 12 décembre 2010

Filed under: bricolage,mes états d'âme ! — greenmarie @ 8:33
Tags: , ,

Je vous fais partager la dépêche AFP annonçant le retrait de ces tapis-puzzle … de mon côté je suis assez furieuse car j’en ai deux dans la chambre de mes enfants ! Quand je pense que j’ai fait mettre de la peinture et de la colle à moquette bios pour qu’ils ne soient exposés à des solvants et produits toxiques … le loup était donc ailleurs.

« La Belgique a décidé de retirer du marché et d’interdire les « tapis-puzzle » en mousse, dont la « quasi-totalité » libèrent des particules nocives pour les enfants. Des analyses ont révélé que « la quasi-totalité des tapis mis en vente émettent un niveau trop élevé de particules nocives, notamment de formamide », un produit chimique industriel cancérigène.

« La Belgique est le premier pays européen à interdire tous les tapis-puzzle, mais nous anticipons en fait une décision européenne qui interdira les formamides dans tous les pays de l’UE à partir de 2013 », a expliqué à l’AFP la porte-parole belge. Ces puzzles, généralement destinés aux petits enfants, sont fabriqués en une sorte de plastique caoutchouteux semblables à celui utilisé pour les revêtement de sol de centres aérés ou de tapis de gymnastique.

Or, certaines substances destinées à les assouplir sont « nocives lorsqu’elles sont inhalées ou ingérées et irritantes pour les yeux et la peau », ont dénoncé en 2009 des associations de consommateurs belge, italienne, portugaise et espagnole. Les enfants y sont particulièrement vulnérables car ils « goûtent et mettent en bouche tout ce qu’ils trouvent », soulignait l’association belge Test-Achats.

La décision belge s’apparente à celle prise par la France et le Danemark, qui avaient décidé unilatéralement d’interdire la fabrication et la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A, un composé chimique controversé utilisé dans la fabrication de plastiques alimentaires, avant que l’ensemble des pays de l’UE décident de faire de même le 25 novembre.

En France, le secrétaire d’État chargé de la consommation, Frédéric Lefebvre, a demandé à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (Dgccrf) de contrôler la toxicité de ces objets destinés aux enfants commercialisés en France.

Publicités
 

Timberland promeut l’éco-attitude 1 juin 2010

Filed under: Marques responsables — greenmarie @ 10:21
Tags: , ,

Quand on vend des vêtements et chaussures pour l’outdoor, et qu’on a un arbre pour logo, il est stratégique de mettre sa philosophie d’entreprise en cohérence avec son univers !

Et c’est ce que fait la marque internationale Timberland que ce soit au niveau de l’entreprise physique, de ses produits, de ses partenaires fabricants et de ses magasins. En effet la démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise Timberland agit à différents niveaux et tend à aller toujours plus loin. L’entreprise vise un impact carbone zéro, elle a massivement équipé ses bâtiments et usines de sources de production d’énergies renouvelables, et mène une politique active de plantation d’arbres depuis 10 ans – 300 000 à ce jour –  ; elle implique ses collaborateurs  à s’investir personnellement dans des projets solidaires parmi les 35 pays où elle est présente, à hauteur de 40H de congés payés dédiés ; elle a mis en place un code de conduite à destination de ses fournisseurs pour garantir des conditions de travail justes, sûres et non discriminatoires ; et dans ses boutiques comme dans ses produits, la marque utilise de plus en plus de matières premières naturelles et/ou recyclées notamment à travers sa gamme EarthKeepers.

Pourquoi est-ce que je vous parle de Timberland aujourd’hui ? parce que la marque m’a sollicitée pour promouvoir une opération commerciale en cours qui permet de soutenir une association d’aide à Haïti. J’ai accepté d’une part parce que le partenariat avec l’association Yéle Haiti date d’avant le séisme et n’est donc pas opportuniste et d’autre part parce que l’entreprise montre une réelle conviction dans sa démarche d’entreprise responsable.

Du 17 mai au 19 juin, vous pouvez donc rapporter en magasin un vêtement enfant Timberland devenu trop petit par exemple, il sera donné à un autre enfant haïtien, en échange vous recevrez 15€ à valoir sur un achat de la collection en cours pour un minimum de 80€. Le plus ? J’ai vraiment trouvé sympa le site du Timberland Family Club dans lequel les éco-mamans pourront trouver de bons plans de sorties, d’équipements des enfants, et d’activités manuelles comme les coloriages écolos du site e-coloriage !

 

Des peaux de bêtes en coton bio et carton recyclé ! ! 17 avril 2010

Filed under: c bon, c beau, c bio,C malin ! — greenmarie @ 4:34
Tags: , , , ,

Mon coup de coeur du jour, déniché dans mon magazine chouchou, Terra Eco : Coq en pâte, « une jeune maison d’édition d’accessoires de mode pour enfants, qui place l’éthique au coeur de tout processus de création ». Différents créatifs en phase avec les valeurs de la maison proposent des illustrations ludiques, modernes et des messages environnementaux sur des cabas, T-shirts, serviettes, trousses, cartables, coussins… tout en coton bio biensûr !

Voyez ces costumes irrésistibles composés d’un T-shirt imprimé en coton bio et d’un masque en carton recyclé fabriqué en France et labellisé PEFC, parfaits non ? Je suis fan ! Va falloir que je l’offre à mon filleul pour remplacer son habit de SpiderMan qu’il ne quitte ni le jour ni la nuit sauf par aller à l’école !

Découvrez le reste du catalogue, vous ne serez pas déçus:-)

http://www.coqenpate.com/

 

J’ai lu « Le conflit. La femme et la mère » 14 avril 2010

Filed under: culturel,mes états d'âme ! — greenmarie @ 10:54
Tags: , ,

Bon bah oui d’accord j’arrive un peu après la bataille médiatique ! Mais il fallait trouver le temps de le lire ce livre, et du temps maintenant j’en ai (pour les raisons liées au pot de départ ci dessous !).

Et comme je n’aime pas parler de ce que je ne connais pas, il valait mieux le faire pour mieux comprendre l’emballement autour du dernier ouvrage d’Elizabeth Badinter. Tout d’abord je peux comprendre l’agressivité des réactions des lecteurs et d’ailleurs des non lecteurs aussi (qui avaient quelque-chose-à-dire-par-rapport-à-ce-qu’ils-en-avaient-entendu-dire) car la première partie du livre est particulièrement agressive dans le ton et dans les intentions. Si je ne savais pas que Mme Badinter a des enfants, j’aurai pensé que ça n’était pas le cas tellement elle semble cautionner et encourager l’absence d’enfants pour permettre aux femmes de rester « libres ».

Il est vrai que dans des pays comme l’Angleterre, l’Autriche, le Japon et surtout l’Allemagne elles sont 17 à 30% de femmes sans enfants (par choix ou de façon subie) contre 10% en France. Notre pays fait exception à la tendance de la baisse du nombre d’enfants par femme et cela l’auteur a du mal à l’expliquer, car les françaises ont un taux d’emploi parmi les plus élevés et la France n’a pas de politique volontaire en matière d’accueil de la petite enfance (seulement 1 enfant sur 10 a une place en crèche) en revanche la spécificité de l’école maternelle dans notre pays est un argument structurel important.

Et c’est là que j’en viens à ce qui fait échos aux thématiques chères à mon blog : Mme Badinter dénonce les pressions environnementales sur les mères pour un retour à des pratiques plus écologiques et naturelles comme l’allaitement ou les couches lavables, lesquelles sont  un recul pour l’autonomie des femmes, autonomie chèrement acquise.  On ne peut qu’être d’accord sur le fait que certains progrès techniques ont libéré les femmes de contraintes maternelles ou ménagères, la pilule, le biberon, le lait en poudre comme les couches sont de réelles avancées. Là où je décèle les germes de la discorde c’est que l’auteur a montré en exemple des cas extrèmes que sont les naturalistes et les représentantes de la Leche League, qui ne sont pas représentatives des femmes d’aujourd’hui. Avoir une conscience écologique ne veut pas dire être naturalistes. On peut à la fois allaiter et donner le biberon, avoir envie de faire des enfants et avoir un travail intéressant, choisir des modes de changes plus respectueux pour l’environnement que d’autres sans passer ses journées au lavoir à laver des langes ! Question de point de vue générationnel je suppose.

Par ailleurs, Mme Badinter vante les mérites de la chimie qui a permis d’allonger la durée de vie des hommes ; certes les progrès, ne seraient ce que dans les médicaments, sont essentiels dans notre santé mais l’environnement chimique dans le quel nous baignons est aussi source de cancers et de dérèglements hormonaux. Un seul exemple très parlant : les biberons en plastique contenant du Bisphenol A et des phtalates qui se libèrent dans le lait quand le plastique est chauffé, vont être retirés de la vente par décision légale.

Bref la polémique n’avait pas lieu d’être car les exemples donnés par l’auteur sont anachroniques m’a t il semblé. En revanche c’est une étude intéressante du comportement de la femme face à la maternité, qui n’est pas une finalité mais relève d’un choix que chacun doit respecter.

 

Chocapic contre Choc’o Pétales 20 janvier 2010

Filed under: Alimentation,c bon, c beau, c bio — greenmarie @ 10:03
Tags: , ,

Allez hop un petit duel de produits : un poids lourd de l’agro-alimentaire face à son ersatz bio.

Il faut reconnaitre que sur l’aspect packaging et nom des produits, les versions bios ont souvent l’air cheap et les noms ridicules, non ? les travers du marketing …

MAIS puisque l’important n’est pas le contenant mais le contenu j’ai regardé de près les tableaux nutritionnels : à ma grande surprise les valeurs nutritionnelles sont les mêmes quasi au centième de point de pourcentage près.

ALORS la différence est ailleurs … je continue ma petite enquête et là je trouve de quoi justifier mon billet du jour :

– les ingrédients d’abord : pour Kalibio, du blé entier à 47%, farine de blé, sucre de canne roux, chocolat au lait, poudre de cacao maigre et sel marin. Pour Chocapic, c’est moins alléchant : céréales (farine de blé complet, 32%, farine de blé, chocolat en poudre 25,5%, sucre, dextrose, extrait de malt d’orge, huile végétale (de palme ?), émulsifiant : lécithine de soja, sel, arômes.

– les céréales complètes sont annoncées sur les deux boites mais si Kalibio ne contient QUE des céréales complètes en revanche Chocapic est fait AVEC DES céréales complètes, en l’occurence au moins 25% annoncées.

– Kalibio garantit que ses composants sont bios, c’est à dire que la méthode de production privilégie les engrais naturels, bannit les pesticides et les OGM ; et préserve donc notre environnement et nos organismes. Quand on voit le chiffre que représente la culture de céréales, et donc les tonnes de produits phytosanitaires déversés, on se dit : des céréales oui mais seulement si elles sont bios !!

– comme souvent au niveau prix, le bio est un peu plus cher (1,50 euro d’écart) …

– …et comme souvent au niveau goût il est plus authentique, moins chimique !

Fin du match : Chocapic 3, Choc’O Pétales 5 !

 

Si ebay n’existait pas, il faudrait l’inventer 11 octobre 2009

Filed under: C malin !,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 9:54
Tags: , , ,

Image 6 eBay est le leader mondial du commerce en ligne avec plus de 276 millions de membres inscrits dans le monde, dont plus de 10 millions rien qu’en France ce qui veut dire qu’1 français sur 6 (voire un foyer sur 6) a acheté ou vendu quelque chose sur ebay ! Ce site créé en 1995 par un américain est l’une des plus grandes réussites sur Internet, ; songez que chaque jour, plus de 100 millions d’articles neufs ou d’occasion sont à vendre sur eBay… de fait, on trouve vraiment tout et n’importe quoi ! C’est pourquoi il faut toujours avoir le réflexe d’aller voir ce qu’y s’y passe surtout quand vous avez écumé les brocantes, vide-greniers et autres dépôts vente autour de chez vous pour trouver la table de vos rêves ou la paire de baskets ultra hype éditée en seulement 20 exemplaires dans le monde. Parce que quand même, quelle invention ! Permettre à tout un chacun, derrière son écran d’ordinateur, bien au chaud de vendre ou d’acheter ce qui lui plait, au prix qui lui plait…

Et pourquoi est-ce que je vous parle d’ebay aujourd’hui ? tout simplement parce qu’acheter ou vendre des objets d’occasion participe à l’allongement des cycles de vie de ces produits, et évite dès lors d’en fabriquer de supplémentaires à partir de matières premières à exploiter.

A la maison, c’est monsieur le spécialiste. Caché derrière son pseudo (ridicule au demeurant, mais ça n’a pas l’air d’effrayer les enchérisseurs, dont les pseudos tout aussi invraisemblables font penser parfois à de noms de dragqueens !!), il achète et vend à en quelques clics du matériel de puériculture notamment. Autant je préfère acheter les vêtements neufs, autant pour le mobilier on est passés par ebay : chaise haute, matériel de bain, parc, siège auto, poussettes successives… on a jamais eu de souci ; les vendeurs sont notés par les acheteurs ce qui permet d’avoir un indice de fiabilité, et le système PayPal permet de ne payer le vendeur qu’une fois la marchandise réceptionnée. Un autre argument écologique est la proximité car si les petits colis sont envoyés par la Poste, les plus gros se font plutôt dans un rayon géographique restreint.

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore franchi le pas, rassurez vous ce n’est pas compliqué de faire des enchères, c’est même amusant ; avec l’expérience on acquiert quelques techniques pour les remporter au meilleur prix. Ma première victoire ? un DVD du Roi Lion introuvable dans le commerce acheté pour mon fiston qui était super content !

 

Pour démarrer la journée … du bon pied ! 16 juin 2009

Filed under: C malin !,Les bonnes pratiques — greenmarie @ 9:09
Tags: ,

Image 2 Si je vous dis : Pas Di Bus, Pedobus, Piedibus, Piedbus, Pergobus,Trottibus, Pti’bus, Carapatt’, Carapatte, Car-a-pattes, Brégi-bus, Mil’pied, Mille pattes, 1000 pattes, Franchenille, Pédichartres, Pédidier, Jomexpress, Goss’Trotter, Gambettobus,Pédi-Rousseau, PAS A PAS, Kangoubus, Sablobus, Jeanbibus, Galopince, Pastacaisse, EcoloBus, Ecol’o’Bus, L’écol’o pas, pediplus, REST’APATTES, car’à’pattes, RamasseLoustics, Ecolapattes

Vous me répondez …  l’autobus pédestre biensûr !

Le principe : Un ramassage scolaire à pieds. « Il consiste à convoyer les enfants sur le trajet domicile-école ; les enfants d’un quartier se déplacent à pied, encadrés par des parents bénévoles équipés de chasubles de couleur. Les groupes d’enfants se forment à des endroits déterminés et ont un horaire précis. Plusieurs lignes peuvent desservir la même école. En France, les distances des lignes vont de 250 m à 1700 m. »

Wikipedia nous dit encore que ce système existe en France à Suresnes, à Roubaix, Chambéry, Evry , Saint-Etienne, Brest, Rennes, … et à Lyon plus de 152 pedibus recensés dans l’agglomération ! Ces villes ont étudié les plans de déplacements, sécurisé les trajets et mis en place le plus souvent des supports de documentation à l’usage des parents pour leur donner toutes les consignes à suivre.

De l’art d’inventer des choses simples et efficaces pour générer moins de pollution, moins d’accidents et moins d’embouteillages à l’abord des écoles ; le bonus : les petits marcheurs arrivent à l’heure à l’école et se sont bien dégourdi les jambes avant de fixer leur attention sur les tables de multiplication !

C’est quand même plus convivial que chacun dans sa voiture non ?

http://www.tousapied.org/le-pedibus/

http://www.grandlyon.com/index.php?id=1274