mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Comment lutter au quotidien contre la déforestation ? 8 septembre 2009

Filed under: Les bonnes pratiques — greenmarie @ 9:30
Tags: , , , , , ,

Image 4 « La déforestation tropicale est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, davantage que le secteur des transports au niveau mondial. Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts ! Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts disparaissent, soit environ un quart de la superficie de la France. Les forêts abritent la moitié de la biodiversité mondiale et constituent le cadre de vie de centaines de millions de personnes.

Cette année sera cruciale pour le climat et les forêts. Le sommet des Nations Unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Copenhague en décembre 2009, devra donner une suite au protocole de Kyoto. La question de la déforestation y occupera une place importante et des décisions doivent être prises pour STOPPER la déforestation, protéger les forêts et ainsi lutter contre les changements climatiques. »

De fait, la forêt amazonienne « le poumon de la planète » est l’objet de conflits de plus en plus violents entre parties-prenantes du développement économique du Brésil (élevage, exploitants forestiers et agricoles, soutenus par le président Lula) et de la défense de l’environnement. Les Nations Unies ont lancé récemment un cri d’alarme car déjà 17% de la forêt a disparu or l’Amazonie est la première forêt tropicale en surface, première réserve de biodiversité, première réserve d’eau douce et premier puits de carbone de la planète (chaque kilomètre carré de forêt détruit correspond à l’émission de 22 000 tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère). Les enjeux sont donc vitaux pour  l’ensemble de l’humanité.

A l’échelle européenne, la situation est beaucoup positive, les forêts se portent bien et notamment en France où la forêt s’accroît d’année en année.

Que peut-on faire à notre niveau de consommateur ?

Aujourd’hui certaines forêts sont gérées et exploitées durablement pour assurer un équilibre entre l’exploitation et préservation des richesses naturelles contrairement à l’exploitation illégale du bois notamment tropical dont les conséquences sont si désastreuses pour l’environnement, l’atmosphère, la biodiversité et les indigènes. Guettez bien sur le bois de construction, les meubles ou le papier que vous achetez l’un de ces deux standards : FSC (Forest Stewardship Council ) ou PEFC (Programm for the Endorsement of Forest Certification schemes). Ils garantissent que le fournisseur a respecté la dizaine de critères répondant à une gestion durable  des ressources en bois. Ces deux standards se sont imposés au niveau international et sont des références reconnues même si elles ne sont pas encore très médiatisées. Le premier a été créé en 1993 sous l’égide d’ONG comme le WWF et Greenpeace, et le second en réaction au premier en 1999 par des acteurs de la filière bois.

Sachez d’ores et déjà que des enseignes comme Carrefour, Ikéa, Leroy Merlin, Castorama ou encore les papiers Clairefontaine se sont engagés à n’utiliser que du bois issu de forêts gérées durablement, tandis que Kimberley Clark le géant mondial qui fabrique notamment les couches Huggies et les Kleenex vient enfin d’annoncer une démarche allant dans le même sens à hauteur de 60% de sa matière première.

Image 3
Image 2

sources : Greenpeace et Le Monde (article du 19/02/09)

http://www.fsc.org/

http://forets.greenpeace.fr/

http://www.pefc-france.org/

 

Apple : une pomme verte ? 18 décembre 2008

« La marque à la pomme, décidément stimulée par les campagnes de Greenpeace, semble avoir finalement compris que l’écologie pouvait augmenter encore le caractère « cool » et l’attractivité de ses produits. Après l’Ipod lancé récemment, Apple a présenté ces jours-ci (octobre 2008) les nouvelles versions de son MacBook, qui affiche différentes caractéristiques environnementales originales comme l’utilisation d’aluminium pour la coque (100% recyclable, contrairement au plastique des modèles précédents – et comme le verre des écrans) et des écrans sans mercure ni arsenic, rétro-éclairés avec des ampoules LED à diodes électroluminescentes (permettant une réduction de 30% de la consommation d’énergie des écrans). Par ailleurs, les nouveaux MacBook sont, pour leur consommation d’énergie, au niveau des standards Energy Star et EPeat Gold, et ne contiennent ni retardateurs de flamme bromés ni PVC. Enfin, le nombre de pièces utilisées a été diminué pour faciliter le recyclage, le volume de l’emballage a été réduit de 41% et Apple a accompagné le lancement de ces produits par l’annonce d’un renforcement de ses programmes de récupération et recyclage des ordinateurs obsolètes, en sachant qu’aujourd’hui le taux de recyclage des produits Apple est de 18,4%.

image-2Greenpeace, qui évalue régulièrement la performance des fabricants électroniques, ne partage pas complètement cet enthousiasme : certes, ces ordinateurs sont « les plus écologiques jamais mis sur le marché par Apple » souligne Casey Harrell,  responsable de la campagne toxiques chez Greenpeace International. Mais il rappelle aussi que les Vaio de Sony ne contiennent plus de PVC depuis 2007 et que, si Apple a la meilleure image environnementale devant Dell et HP selon une étude récente de l’institut TDG  (par effet de halo de son image positive en matière de design, accessibilité et simplicité d’utilisation – selon les auteurs de l’étude), la marque de Steve Jobs n’a obtenu que la 13e place dans le dernier classement Greenpeace (derrière Sony, Toshiba, Dell, Acer, HP et Panasonic) avec une note de de 4,1 sur 10. Autrement dit : Apple n’a plus qu’à être à la hauteur du crédit vert que lui accordent ses clients et fans… » dont je suis.

source:http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/Apple_revendique_le_portable_le_plus_vert_de_son_marchae__350.html

pour voir le rapport et télécharger le dernier classement high tech de Greenpeace :  http://blog.greenpeace.fr/toxiques/apple-un-fruit-presque-vert

 

Yes, we can … 3 décembre 2008

Filed under: C'est dit — greenmarie @ 11:51
Tags: , ,

image-43 En tant que professionnelle de la profession (publicitaire – personne n’est parfait !) et citoyenne préoccupée par l’avenir de notre belle planète, je ne pouvais pas passer à côté de cette percutante initiative de Greenpeace : une campagne en deux temps (teasing comme on dit dans notre jargon) avec des affiches portant une illustration de Sarko et le slogan de campagne d’ Obama . L’UMP a du démentir qu’elle était à l’origine de cette campagne qui a fleuri à Paris sur les panneaux réservés aux élections prud’hommales et dans le métro.

Et deux jours plus tard, les affiches ont été recouvertes d’un  » Réduire de 30% nos émissions de gaz à effet de serre ? Yes, we must ! ». C’est pas une belle leçon de communication ça ?!

Au delà de la mécanique publicitaire, Greenpeace a souhaité alerter l’opinion publique de l’adoption imminente du paquet « climat-énergie » par l’Union Européenne ; la France en assure la Présidence en ce moment et l’association de défense de l’environnement reproche au chef de l’état français de laisser les pays s’engluer dans des considérations nationales qui ne permettent pas de trouver un consensus qui irait dans le sens de l’intérêt collectif et des impératifs de baisse des gaz à effet de serre, alors que la conférence des Nations Unis sur le climat bat son plein à Poznan.

Vous pouvez soutenir Greenpeace en faisant des dons en ligne ; il faut savoir que cette association est indépendante et ne souhaite pas recevoir de fonds de l’état ni de sponsors pour garder son indépendance…

http://www.greenpeace.org/france/

 

Comme un lundi … 17 novembre 2008

Filed under: mes états d'âme ! — greenmarie @ 1:24
Tags: , ,

image-6Y’a des jours comme ça où la conscience écologique vous laisse le coeur gros ; sur Yahoo aujourd’hui deux mauvaises nouvelles :

Les émissions de gaz à effet de serre des 40 pays les plus industrialisés ont sérieusement augmenté de 2,3% entre 2000 et 2006, selon l’inventaire rendu public lundi par les Nations unies à Bonn .

Sur la période 1990-2006 (1990 étant l’année de référence), les émissions des pays industrialisés ont globalement baissé de 4,7%, mais ce résultat encourageant est dû aux réductions spectaculaires dans les économies en transition de l’ex-bloc de l’Est (-37,6% à elles seules) après la fermeture du nombreuses installations énergétiques et industrielles obsolètes (-56% en Lettonie, -44% en Roumanie…). Or les émissions de ces pays ont recommencé d’augmenter de 7,4% entre 2000 et 2006.

Par ailleurs, l’Australie (+28,8%), le Canada (+21,7%) ou les Etats-Unis (+14,4%) restent les mauvais élèves, ainsi que l’Espagne (+50,6%) et le Portugal (+40%) en Europe.

Les baleiniers japonais sont partis lundi pour une nouvelle campagne de pêche dans l’océan Antarctique. Ces campagnes de peches sont soit disant destinées à des recherches scientifiques, la communauté internationale sait qu’il n’en est rien mais les japonais ne veulent pas abandonner la consommation de baleine. L’année dernière Greenpeace et Sea Shepperd avaient géné les baleiniers permettant que « seulement » 551 cétacés soit tués au lieu du millier escompté ; c’est ce dernier chiffre qui est visé cette année encore malheureusement.

et aussi : Georges W. Bush qui avait refusé de signer les accords de Kyoto à son arrivée au pouvoir vient de mettre son véto à une loi qui avait été votée au Congrès pour faire en sorte que les sous-marins américains n’émettent plus avec leurs sonars à proximité des côtes où sont présentes les baleines car ceux-ci créent chez elles une surdité temporaire et les amènent à s’échouer sur le rivage.

Obamarie

http://www.greenpeace.org/france/campaigns/oceans