mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Tous à la plage avec la Surfrider Foundation 16 mars 2011

Filed under: Les bonnes pratiques,Tri des déchets — greenmarie @ 9:07
Tags: , , , , ,

Vous venez avec moi ?

Comme tous les ans, la surfrider foundation organise des séances de ramassage de déchets sur les plages. Le principe n’est pas de se substituer aux services de la voirie des villes côtières mais de faire de la sensibilisation. A destination des enfants dans le cadre de sorties scolaires mais aussi auprès des adultes. Je peux vous dire que quand on voit les choses invraisemblables que l’on ramasse on prend conscience d’à quel point la mer et les océans sont pris pour des poubelles … mais aussi que notre planète est toute petite, car ce que l’on ramasse a le plus souvent parcouru des milliers de kilomètres pour s’échouer sur nos plages, c’est pas compliqué, le plus souvent c’est écrit dessus. Et encore quand on a la chance de les ramasser c’est que les déchets n’ont pas coulé ni été mangés par des poissons ou des oiseaux qui ne s’en remettront pas.

Allez prendre l’air au bord de la mer et donnez deux heures de votre temps, je vous promets qu’on est fiers de se sentir utiles après !

 

> Un site dédié : www.initiativesoceanes.org permet de prendre connaissance des différentes opérations déjà enregistrées et géolocalisées pour faciliter leur visibilité.

 

> Mes autres billets sur le même sujet :

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2009/03/22/ce-week-end-il-y-avait-le-ciel-le-soleil-la-mer-et-les-dechets/

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2009/02/01/mon-beau-frere-et-la-surfrider-foundation/

Publicités
 

Findus, pour une pêche durable 8 juin 2009

Filed under: Alimentation,Marques responsables — greenmarie @ 9:00
Tags: , , , , ,

Quand  j’ai aperçu la campagne Findus sur un abribus hier, je me suis dit « ils ne sont pas gonflés ! Je vais faire un billet assassin sur mon blog ! »  J’ai cru à une campagne de provocation… et voilà qu’en faisant mon petit tour sur mes sites préférés je vois que l’excellent Mes Courses pour la Planète a déjà pris les devants pour expliquer la démarche durable engagée par Findus qui labellise MSC la plupart de ses poissons. Moi qui n’en achetais plus, je vais me laisser tenter par des Croustibat pour mes petits choux …

Voici l’article :

Findus met les pieds dans le plat (de poisson)« Pour une marque de produits surgelés qui fait une bonne partie de son chiffre d’affaires sur le poisson, l’approche est assez gonflée : affirmant assez directement que « si rien n’est fait, les ressources marines sont purement et simplement vouées à disparaître » , Findus a imaginé, pour sa nouvelle campagne d’affichage sur cette vérité qui dérange, un futur sans poisson. Résultat : un visuel de pêcheur qui ne peut plus jeter son filet que sur… une vache !

En plein Grenelle de la Mer, cette campagne est une façon pour l’entreprise de contribuer à la prise de conscience et de réaffirmer son engagement pour le respect des ressources marines, avec un approvisionnement en produits de la mer 100% responsables.

Car depuis que Nestlé a revendu la marque, en 2000, cette dernière a résolument réorienté sa stratégie vers la pêche durable. Depuis six ans, les décisions d’approvisionnement sont périodiquement réévaluées et ajustées par un comité de pilotage auquel participent scientifiques et ONG. En 2002, Findus prend la décision de ne plus recourir aux espèces à haut risque environnemental. En 2006, elle s’impose un moratoire sur l’achat du cabillaud de Mer du Nord, avant de reprendre ses approvisionnements deux ans et demi plus tard, suite à l’amélioration des stocks. En 2007, Findus lance dix produits labellisés (soit un tiers de la gamme) et multiplie par sept les ventes de produits MSC en France. Et depuis janvier 2008, les emballages Findus vont au-delà de la réglementation sur l’étiquetage et affichent désormais l’espèce et la zone de capture ou d’élevage, ainsi que l’état des stocks dans la zone en question. Au quotidien, cet engagement est formalisé dans une charte en 10 principes pour le Respect des Ressources Marines, en tête desquels figurent la promotion d’une pêche durable et un engagement proactif à utiliser des espèces certifiées par des organismes indépendants. Concrètement, Findus commercialise aujourd’hui la très grande majorité des volumes de poissons éco-labellisés MSC, notamment grâce à son produit leader du rayon surgelé, Croustibat (à base de colin éco-certifié MSC).  »

 

Ces considérations sont cependant à modérer du fait d’une part que le poisson congelé génère beaucoup d’emballages et d’énergie pour conserver la chaine du froid et d’autre part que les filets ou batonnets de poissons entrainent beaucoup de gachis de la matière première. Voici un article très précis sur un site spécialisé  : http://aquaculture-aquablog.blogspot.com/2009/04/quels-poissons-manger-pour-une-peche.html

 

Et si vous voulez savoir quels poissons sont en voie de disparition avant de faire vos courses ou d’aller au resto, rendez-vous sur ce site du WWF qui vous permet de télécharger votre conso-guide : http://www.pourunepechedurable.fr/

 

source : mescoursespourlaplanete 

http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/Findus_met_les_pieds_dans_le_plat__de_poisson__556.html