mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Copenhague, ville à vivre et ville durable 17 février 2011

Filed under: à l'étranger,culturel — greenmarie @ 9:35
Tags: , , ,

Je ne suis pas rancunière : malgré l’échec du sommet de Copenhague en 2009, j’ai décidé d’y passer le week end dernier !!! et j’ai découvert pourquoi la tenue de ce sommet était légitime dans cette ville-là dont l’ambition est d’être neutre en carbone à l’horizon 2025 :

> ribambelles d ‘éoliennes dans la mer le long de la côte, qui produisent 15 % de l’électricité de la ville.
> des km de pistes cyclables, il y a d’ailleurs plus de vélos que d’habitants : 560 000 comptabilisés pour 516 000 habitants !
> des sachets de sucre issus du commerce équitable sur les tables des restaurants, et du beurre bio aussi,
> de l’écodesign au pays du design, rien de plus naturel … voyez sur la photo prise au musée du design comment réaliser un (beau) fauteuil à partir de bouteilles en plastique et avec très peu d’étapes de production,
> je n’ai pas spécialement vu de restaurants bios mais des coiffeurs bios oui !
> question nourriture, ce sont les poissons fumés qui sont le plus souvent proposés, ils sont délicieux certes mais j’ai mangé en deux jours plus que mon quota des 6 derniers mois. Quand je pense qu’à Paris je boude les restos japonais pour ne pas participer à l’épuisement des stocks de poissons … arghhh c’était trop bon !

Publicités
 

Les grands restaurants s’engagent pour les espèces de poissons menacées d’extinction 24 janvier 2010

Filed under: Alimentation,mes états d'âme ! — greenmarie @ 9:14
Tags: , , ,

Lors du dernier congrès des Relais & Châteaux, le chef  breton Olivier Roellinger, tout juste élu vice-président, a convaincu 60 % des 475 établissements de la chaîne présente dans 57 pays de signer un texte qui énonce les engagements à prendre pour préserver les espèces poissons en voie d’extinction et notamment l’arrêt immédiat du thon rouge au 1er janvier 2010 sur les cartes de ces restaurants parmi les meilleurs du Monde (et les chefs récalcitrants seront montrés du doigt !)

Comme c’est encore lui qui en parle le mieux, je ne vais faire que reprendre ses paroles :

« C’est un cri d’alarme ! Arrêtez les commandes de thon rouge d’Atlantique et de Méditerranée ! En 20 ans, 80% des ressources en thon ont disparu ! Aujourd’hui, il y a 50.000 sushi bars dans le monde… Il faut aussi savoir que les thons sont nourris avec de la farine de poissons. Pour faire 1 kg de thon, il faut 15 kg de poissons sauvages pêchés par des bateaux minotiers qui ramassent tout. Cela ne peut pas continuer ! », dit Olivier Roellinger.

Quand on sait qu’en Europe, la moitié des produits de la mer est consommée dans les restaurants, le pouvoir d’entraînement des cuisiniers est donc déterminant.

« Le thon rouge, c’est le sommet de l’iceberg. 20 000 sushis bars ouvrent chaque année dans le monde. C’est à pleurer. Mais on surconsomme d’autres espèces comme la sole ou le turbot. Des cuisiniers commandent du poisson à leurs mareyeurs sans connaître l’état des stocks, sans savoir qu’il y a des saisons pour pêcher et des tailles minimales à respecter. La mer est le plus grand garde-manger de l’humanité mais ses ressources ne sont pas inépuisables. Il faut donc être en phase avec l’océan. »

source : le monde du 1/1/2010

Mon seul commentaire : je ne sais combien représentent en tonnes de poissons ces changements de cartes des grands restaurants mais quand je vois autour de moi le nombre de personnes qui mangent des sushis parfois plusieurs fois dans une même semaine, je me dis que ça ne va pas suffire … le message n’a pas l’air de passer auprès du grand public sur le fait que les océans se vident à une vitesse vertigineuse et quand, à mon niveau, j’explique pourquoi je ne mange plus de sushis on me répond d’un air dédaigneux « ah oui, tu en es là … »

Le thon en chiffre*

- Le thon rouge peut mesurer jusqu’à 3 mètres et peser 700 kilos. Mais il est capturé jeune, et souvent engraissé dans des cages.
- En 2008, les Français ont mangé 22,4 kilos de poisson en moyenne dont 3,4 kilos de thon, pour la plupart du thon blanc en conserve.
- 90% du thon rouge finit dans les assiettes japonaises. Les plus beaux spécimens s’arrachent à prix d’or, jusqu’à 150 000 euros, au marché de Tokyo.
- En France, 200 navires qui emploient un millier de marins sont habilités à pêcher le thon rouge. Mais les 28 thoniers basés dans le Golfe du Lion réalisent en fait l’essentiel des prises : 3 017 tonnes sur un quota français fixé à 3 591 en 2009.
- Le thon rouge n’est pas la seule espèce victime de surpêche. Selon la FAO, 19% des stocks mondiaux sont surexploités et 8% sont même épuisés.

* chiffres Terra Eco

 

Quand la pêche touche le fond 1 octobre 2009

Filed under: Alimentation,C'est dit — greenmarie @ 10:21
Tags: , , , , ,

Il y a un entêtement, un « jusque-boutisme », une recherche à tout prix du profit, un égoïsme enfin chez certains êtres humains qui me sidèrent. Devant la raréfaction des espèces de poissons de surface et même leur épuisement annoncé d’ici 2050, l’industrie de la pêche pense avoir trouvé une parade en pêchant plus en profondeur. Et comme tous les moyens sont bons (après tout y’a qu’à se servir dans la mer c’est gratuit, et tant pis si on fout tout en l’air pour des centaines d’années ce qui a mis d’autres centaines d’années à se créer dans les profondeurs).

Regardez cette vidéo qui vous montre très bien comment les chalutiers de fond raclent les fonds marins en arrachant tout sur leur passage pour pouvoir attrapper tout ce qui bouge, c’est consternant (c’est comme ci pour cueillir des pommes, vous preniez un bulldozer qui arrache tous les pommiers…) :

http://www.dailymotion.com/video/xakjv5_les-degats-de-la-peche-de-grand-fon_news

Image 1

Que faire ?

D’abord être vigilant sur le poisson que l’on mange : manger (raisonnablement) des espèces variées de poissons, de préférence celles qui ne sont pas en voie d’épuisement (munissez vous du petit Guide du WWF), choisir du poisson labellisé MSC  (Findus en propose) qui est géré durablement, ne pas manger de poissons des profondeurs comme le flétan, l’empereur, le hoki.

Ei si vous voulez en faire plus, participez à la tournée de Océans de Greenpeace qui a démarré ces jours ci et tournera dans toute la France pendant 15 jours (Paris, le 30 septembre et le 1er octobre : Place de la Bastille, 17h-20h30 ; Rennes, le 3 octobre : Place Hoche, 17h-22h ; Nantes, le 4 octobre : Quai des Antilles, 17h-22h
Nantes, le 5 octobre : Parvis des Nefs, 17h-22h ; Poitiers, le 7 octobre : Place Charles de Gaulle, 17h-22h ; Bordeaux, le 9 octobre : Place de la Victoire, 17h-22h
Toulouse, le 10 et le 11 octobre : lieu à confirmer, Pau, le 12 et le 13 octobre : lieu à confirmer)

Pour télécharger le guide consommateur du WWF : http://www.pourunepechedurable.fr/GUIDE_POISSON.pdf et pour connaître les espèces menacées ou non, je vous conseille le site qui est très didactique  : www.pourunepechedurable.fr

pour soutenir la campagne de Greenpeace : http://oceans.greenpeace.fr/sos-grands-fonds-greenpeace-lance-une-tournee-europeenne