mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Que faire de ses copines quand elles ne sont pas green ? 10 avril 2011

Je reviens d’un week-end de filles, un vrai, avec au menu : shopping, bières à gogo, ragots, mégots bref j’ai laissé mon cerveau chez moi vendredi soir en partant ! Mais mon green heart, lui, m’accompagnait et j’ai été bien marrie de voir que mes copines n’avaient aucune sensibilité environnementale. Imaginez ma mine déconfite devant les packs d’eau en bouteilles et les cadavres de bières, de pizzas, et emballages tout mélangés dans la poubelle. Sacrilège !!!!

Quelle attitude pouvais-je dès lors adopter ? Risquer de plomber l’ambiance en entamant une explication sur le cycle de vie des produits, le plomb présent dans les rouges à lèvres, les milliers de kilomètres parcourus par un yaourt taillefine, ou le bilan carbone catastrophique du jeans acheté le jour même ? Faire mine de rien le jour et, la nuit, répandre le contenu de la poubelle sur le sol, le trier, descendre en pyjama dans la rue pour déposer les bouteilles de Krick Cerise au collecteur de verre ? Faire bonne figure du petit-dej au dîner et pleurer en cachette (l’alcool aidant) la nuit dans la salle de bain devant tant de désinvolture citoyenne ?

J’ai décidé de profiter de ces moments d’amitié tout en imaginant la riposte à venir… C’est qu’à défaut d’être green, mes copines sont geeks, pendues toute la journée à leur smartphone, pianotant les détails croustillants de notre weekend sur facebook et twitter.

Alors les filles, j’ai un truc infaillible pour développer votre green attitude : le top 10 des applications écolos !!

c’est pas beau ça ? Les filles, vous n’avez plus d’excuses … 😉

sources : orange.fr. Merci à MAE pour ces contributions toujours pertinentes !

 

Sortez les vieux téléphones portables de vos tiroirs ! 6 mars 2011

Vous souvenez-vous de votre premier portable ? Je me souviens de mon Ola en 1993, je m’arrêtais sous un porche pour téléphoner dans la rue, ça ne se faisait pas à l’époque de raconter sa vie devant tout le monde ! Et puis j’ai eu un Nokia 3210, l’un des téléphones les plus solides … et pourtant je m’en suis séparé pour je ne sais plus quelle raison, un plus beau avec un clapet ou un mirroir, qui m’a lâché au bout de 6 mois, puis un autre … mais que fait-on de nos anciens téléphones ? La moitié serait encore dans nos tiroirs.

Il se vend 100 millions de portables par mois dans le monde, pas étonnant vue la frénésie avec laquelle nous les consommons dans les pays industrialisés. Un humain sur deux possèderait un téléphone mobile. Fabriqués pour durer 5 ans, nous en changeons en moyenne tous les 18 mois pour un design plus moderne, une technologie plus avancée, une couleur plus flashy, un caprice.

Cette frénésie a un coût écologique. Les métaux contenus dans ces téléphones – étain, argent, or – sont extraits par des populations pauvres du sud dans des conditions extrêmement dangereuses, pénibles et pour un salaire très bas ; et sont même sources de conflits armés dans certains pays comme la République Démocratique du Congo.

  • Que faire pour ne pas alimenter cette frénésie ni participer à l’accélération de l’épuisement des ressources minières ?

> prolonger la vie de son portable le plus longtemps possible,
> donner son ancien portable à quelqu’un qui s’en servira,
>le donner aux compagnons d’Emmaüs qui les remettent en état et les revendent,
> le donner à recycler (via son opérateur de téléphone qui  le fera entrer dans le cycle de recyclage en échange de celui qu’il vient de vous vendre),
> le revendre à destination des circuits de second marché,
> perso, j’ai dû aussi en donner quelques uns à mes enfants qui s’en servent comme jouet pour faire comme papa et maman (pas une super idée en fait pour les raisons énoncées ci dessus).

Le phénomène de rachat des téléphones explose et le nombre de prestataires est pléthorique désormais . Le principe est simple : votre ancien téléphone est racheté à un prix d’occasion, le téléphone est envoyé par La Poste, ensuite il part soit en réparation, soit à la revente dans les pays en développement ou encore est recyclé pour récupérer les métaux contenus à l’intérieur qui serviront à fabriquer d’autres téléphones ou objets métalliques.

  • J’ai recensé tous ces prestataires sur Internet : à vos tiroirs ! prêts ? revendez, recyclez !

www.misterrecycle.com
www.love2recycle.fr
http://www.fonebak.fr/
www.mobile-recyclage.com/
www.recyclez-moi.fr
www.monextel.com/
www.mobilorama.com

 

Mes autres articles sur le sujet :

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2009/09/21/recyclez-vos-piles-et-batteries/

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2010/01/15/telephonie-les-reflexes-verts-mis-en-place-par-orange/

https://monoeilsurlaplanete.wordpress.com/2011/01/14/linformatique-reduit-elle-notre-empreinte-ecologique/

Pour en savoir plus :

http://www.terra-economica.info/Recyclage-des-portables-l-embarras,7069.html

http://www.goodplanet.org/conso/Dossiers/recyclagetelephonesportables.html

 

Téléphonie : les réflexes verts mis en place par Orange 15 janvier 2010

Filed under: C malin !,Les bonnes pratiques,Marques responsables — greenmarie @ 8:32
Tags: , ,

Autre partenariat stratégique du WWF signé l’année dernière : Orange

Un partenariat qui donne des actions originales, multiples, plus ou moins engageantes pour l’entreprise mais bien pensées. Hélas je ne connais pas le taux de réussite, en tout état de cause, voici les réflexes verts proposés :

  • Réflexe n°1 : Regarder l’affichage écologique en magasin qui vous donne la performance environnementale de chaque téléphone (limitation du CO2, efficacité énergétique, préservation des ressources naturelles, recyclabilité, limitation des substances dangereuses)
  • Réflexe n°2 : Opter pour la facture électronique, envoyée par mail et consultable à tout moment. Elle a permis d’économiser 455 tonnes de papier en 2008, c’est beaucoup mais ça parait peu par rapport aux nombres d’abonnés Orange en France qui est le premier opérateur, non ?
  • Réflexe n°3 : Soutenir le WWF avec vos points fidélité pour financer des projets pédagogiques.
  • Réflexe n°4 : Conserver son mobile plus longtemps pour éviter la fabrication de nouveaux téléphones qui nécessitent de nombreuses matières premières non renouvelables et énergivores. Si vous renoncez à changer votre mobile, Orange vous fait un chèque de 40 euros et en verse 5 au WWF en échange de 1500 points fidélité. Seul bémol : un réengagement d’un an demandé.
  • Réflexe n°5 : Passer du neuf à l’occasion. Orange vend des téléphones d’occasion à des prix représentant un rabais jusqu’à 60% par rapport au prix d’achat, avec une garantie de 6 mois.
  • Réflexe n°6 : Recycler ses anciens équipements, téléphones, kits, batteries en les déposant dans les bacs spéciaux dans les magasins. Vous pouvez également recevoir des chèques cadeaux correspondant à la valeur marchande de votre ancien téléphone ! et Orange abonde de 5€ auprès d’Emmaüs…

Voilà qui devrait, selon la stratégie poursuivie par le WWF avec les entreprises leaders, tirer le marché de la téléphonie vers le … vert !