mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Copenhague, ville à vivre et ville durable 17 février 2011

Filed under: à l'étranger,culturel — greenmarie @ 9:35
Tags: , , ,

Je ne suis pas rancunière : malgré l’échec du sommet de Copenhague en 2009, j’ai décidé d’y passer le week end dernier !!! et j’ai découvert pourquoi la tenue de ce sommet était légitime dans cette ville-là dont l’ambition est d’être neutre en carbone à l’horizon 2025 :

> ribambelles d ‘éoliennes dans la mer le long de la côte, qui produisent 15 % de l’électricité de la ville.
> des km de pistes cyclables, il y a d’ailleurs plus de vélos que d’habitants : 560 000 comptabilisés pour 516 000 habitants !
> des sachets de sucre issus du commerce équitable sur les tables des restaurants, et du beurre bio aussi,
> de l’écodesign au pays du design, rien de plus naturel … voyez sur la photo prise au musée du design comment réaliser un (beau) fauteuil à partir de bouteilles en plastique et avec très peu d’étapes de production,
> je n’ai pas spécialement vu de restaurants bios mais des coiffeurs bios oui !
> question nourriture, ce sont les poissons fumés qui sont le plus souvent proposés, ils sont délicieux certes mais j’ai mangé en deux jours plus que mon quota des 6 derniers mois. Quand je pense qu’à Paris je boude les restos japonais pour ne pas participer à l’épuisement des stocks de poissons … arghhh c’était trop bon !

Publicités
 

Nature Capitale, Green Marie fait sa rabat-joie 26 mai 2010

Dimanche et lundi, les Champs Elysées à Paris étaient recouverts de verdure grâce à l’opération Nature Capitale. La vue  de l’Arc de Triomphe entouré de fleurs est assez extraordinaire et le million de citoyens de passage ne s’y est pas trompé en venant en masse voir ce spectacle incroyable.

Alors pourquoi, n’ai je pas été emballée  par l’idée ?  D’abord je suis allée consulter le site internet dédié naturecapitale.com et tout cela m’a semblé être une grosse opération marketing ; à l’origine ce sont les jeunes agricultures français qui ont initié le projet mais bon nombre de marques en ont profité pour verdir leur blason (j’imagine que leur argent était bon à prendre pour financer l’opération) : Lu, Heineken, Quick, Citroën, Renault, etc… et même l’improbable Fouquet’s. Je crois que j’ai vraiment été agacée par les prises de parole de certaines de ces marques qui cherchent laborieusement à valoriser une démarche environnementale inexistante ou balbutiante.

La seconde chose qui me chiffonne, c’est le paradoxe entre le manque de respect quotidien envers la nature et l’émerveillement qu’elle suscite parmi mes concitoyens ! Mais oui, la nature nous rend des services immenses, oui elle nous est vitale, oui elle est magnifique et nous fait du bien ! Comment avons nous pu nous déconnecter autant de la nature pour nous enfermer dans des forêts de béton et oublier que les animaux, la terre, les plantes, les arbres, l’eau, l’air sont essentiels à nos vies ?

Je laisse le mot de la fin au philosophe Dominique Bourg qui expliquait dans le dernier Terra Eco à quel point aujourd’hui « la nature est devenue abstraite pour l’homme », à quel point « nous entretenons une relation distanciée avec elle ». Nous n’acceptons pas l’idée de dépendre de cette nature, que nous voulons dominer et domestiquer :

« Cela fait 2000 ans que l’homme croit vivre dans un décor, où il peut puiser sur les ressources naturelles sans compter« .

Je vous recommande chaudement de lire l’ensemble de cette interview enrichissante dans le n° de mai de Terra Eco en kiosque ou sur le site : http://www.terra-economica.info/Dominique-Bourg-La-nature-est,9845.html