mon oeil sur la planète

le blog écolo et responsable qui ne se prend pas au sérieux !

Bons baisers de New York ! 23 février 2010

Une petite carte postale pour vous chers lecteurs  :

« Une pensée de New York où je passe quelques jours, temps froid mais ensoleillé, pense bien à vous en déambulant dans les rues ! à bientôt, Green Marie xxx »

Le fait est que j’ai chaussé mes yeux aiguisés pour vous dénicher quelques trouvailles à partager et que je suis restée un peu sur ma faim ! Alors biensûr ce n’est pas en quelques jours et dans une seule ville qu’on peut appréhender la prise de conscience écologique des américains mais je pensais quand même avoir de bonnes surprises. Mes copines de là bas me disent qui si, les américains surfent à fond sur la vague verte avec toute l’énergie et la créativité qu’on leur connait quand il s’agit de trouver de nouveaux leviers de business ! Et c’est vrai que concernant New York précisément, j’ai retrouvé un article du Monde datant de mai dernier qui relate la politique de transformation urbaine ambitieuse du maire Michael Bloomberg autour de son PlaNYC 2030 (127 initiatives englobant espace, énergie, eau, air et transport) dont l’objectif affiché est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30% d’ici à 2030 dans une ville qui comptera alors 9 millions d’habitants. L’Empire State Building montre l’exemple en changeant ses 6500 fenêtres et en rénovant ses systèmes de chauffage, aération et climatisation pour une réduction de consommation d’énergie attendue de 38% d’ici 3 ans.

  • Avec mes petits yeux, voici en tout cas ce que j’ai pu constater :

Dans les magasins, pas ou peu d’offres de vêtements en coton bio, ni équitables ; hormis la pancarte chez Levi’s que je vous poste et la mention de 15% de fibres recyclées dans le jean’s que j’ai acheté. Que ce soit chez Gap ou les fashion Abercrombie et Uniqlo, je n’ai vu que du Made in China et aucune offre « green » ; ça n’a donc pas été difficile de ne pas succomber et pourtant chez Abercrombie c’était la totale : musique à fond, parfum d’ambiance bien connu les afficionados et de beaux et jeunes gens légèrement vêtus qui dansent et vous accueillent tout sourire à l’entrée et chaque étage du magasin !!! (non, ceux là ne sont pas là pour vous vendre des vêtements mais pour faire rêver les ados !). En revanche, il y a pas mal de magasins qui vendent du vintage, offrant ainsi une seconde vie aux vêtements, l’important c’est le style…

Concernant le tri, ce sont surtout les canettes en alu qu’ils recyclent : dans l’avion, dans les restaurants, dans le métro et dans la rue j’ai trouvé ces deux collecteurs dans le quartier administratif près du City Hall  (je ne les ai pas vus ailleurs cela dit). Chez les particuliers, c’est surtout le verre qui est géré à part.

Il m’a semblé que c’est encore le volet caritatif qui est le plus développé ; je crois que c’est assez culturel dans les pays anglo-saxons (Paul Newman et ses fameuses vinaigrettes était novateur !).

Question nourriture j’ai eu l’occasion de manger dans un resto spécial « Gluten free » mais bizarrement n’ai pas vu de resto bio. Sur le plan « appétissant », mon green mari n’a pas été déçu : burgers et pastrami à gogo. On se retrouve facilement à manger de la viande matin, midi et soir ; sous la forme de sandwich et au breakfast dans les Dinners, mais aussi dans les pizzas et au menu de restaurants pour carnivores. Pas du tout écologique tout ça, pas terrible pour la santé et je ne parle pas du plan nutritionnel ni calorique 🙂

– mais vous me direz que prendre l’avion n’est pas écologique du tout, et bien oui, c’est pour ça que je compense carbone : 49 euros pour un aller-retour Paris-New York en classe éco : http://www.climatmundi.fr/

Bons baisers de New York et à bientôt my friends 😀

Publicités
 

Grandeur et solitude du blogueur ! 9 avril 2009

Filed under: mes états d'âme ! — greenmarie @ 10:04
Tags:

Chers lectrices et lecteurs,

ce billet est le 100 ème  !!!  MILLE MERCIS  à vous tous d’être un peu plus nombreux chaque semaine, MERCI  de vos commentaires, MERCI de votre vigilance et de vos conseils.

 

Si vous saviez comme bloguer est à la fois très enthousiasmant et engageant ! Parfois les sujets de billets viennent facilement, on en fait plusieurs d’avance et on a le temps d’en trouver d’autres pendant la semaine, parfois c’est la panique à la maison et au bureau et on peine à sortir quelque chose digne de vos yeux avisés !! Là, par exemple il est bientot minuit, je baille aux corneilles, la maison dort et demain je me lève tôt … mais je ne pouvais pas passer à côté de ce numéro symbolique qu’est mon centième billet !

 

Bloguer c’est recevoir la plupart du temps des commentaires très sympas mais aussi parfois des critiques alors je lève tout de suite une idée reçue qui voudrait que la blogueuse écolo que je suis ait un bilan carbone équivalent à celui d’un inuit ! Je vis à Paris, j’ai une famille, j’adore les cosmétiques et j’aime bien m’habiller (ahlalala ceci est un suicide de blog en direct !!!) à côté de cela j’applique tout ce que je vous conseille dans mes billets, c’est mon honnêteté intellectuelle qui me le dicte…

 

Allez donc faire votre bilan carbone individuel sur http://www.bilancarbonepersonnel.org

mon mode de vie avec tous les efforts mais aussi les lacunes correspond à 860 kg équivalent carbone par an , et vous ?

 

image-14


 

J’ai testé pour vous : le salon Planète Durable 5 avril 2009

image-2 Comme j’avais peu écrit cette semaine, je suis allée faire le plein d’idées nouvelles au salon Planète Durable qui vient de fermer ses portes (Paris, Porte de Versailles). Autant vous dire tout de suite que comme j’y suis allée en fin de journée, j’ai trouvé le salon plutôt calme, les intervenants à leur stand plutot fatigués et les cadeaux plutot chiches !!

Mais je ne suis pas revenue les mains vides ! J’ai fait le plein de prospectus, de bons conseils, de nouveaux contacts et de doses d’essai pour vous faire des benchmarks .


Voici un tour d’horizon de tout ce que j’ai vu et qui servira de sommaire pour mes prochains billets :

– Ce sont les lessiviers qui ont été les plus généreux, à 3 concurrents sur le salon ils avaient des arguments à revendre pour faire la différence avec le voisin : le leader L’Arbre Vert qui voulait que je revienne sur le stand le lendemain pour tester les produits pour la douche en direct (si ! si ! quand je vous dis qu’il faut donner de sa personne pour nourrir son blog 😉 , il y avait aussi Rainette qui peut se prévaloir d’un partenariat de plus de 20 ans avec le WWF, et enfin Ecover qui lançait sa technologie Ecosurfactants pour rendre les produits encore plus efficaces. J’ai trouvé malin sur leur stand le principe d’une fontaine à produit nettoyant à laquelle on vient recharger son bidon. Il parait que la chaine Naturalia qui les distribue a dit OK mais pas pour tous les produits car ça prend de la place.

– le groupe Casino présentait ses 160 produits affichant leur bilan carbone, c’est assez remarquable car le Grenelle ne l’impose que pour 2011 et cette enseigne a pris les devants avant tout le monde. De plus, ils ont adopté une démarche qui n’est pas figée, les bilans carbone de chacun des produits sont amenés à baisser à chaque fois qu’une amélioration de la performance dans le cycle de vie du produit le permettra.

– au stand Weleda, j’ai dû pleurer pour avoir des doses d’essai, j’ai récupéré toute la gamme bébé, je vous dirai ce que j’en pense. J’avais un à priori un peu négatif depuis que j’avais testé deux crèmes visage collantes et brillantes à la rose et à l’iris,

– chez Natura, la gamme de cosmétiques brésilienne dont je vous ai déjà parlé, on ne m’a pas non plus donné ne serait ce qu’un petit savon … j’étais déçue mais j’ai pris une info intéressante : on peut se procurer les produits à la boutique près du Bon Marché mais aussi à domicile via des commerciales terrain, ce qui permet d’avoir les produits moins cher (de 20% je crois).

– j’ai trouvé un pressing écologique qui s’appelle Kennedy Pressing qui se situe dans le 16ème arrondissement de Paris mais qui propose un service d’enlèvement et de livraison gratuite de vos vêtements à partir de 50 euros dépensés. D’autre part, si vous confiez trois vêtements simultanément le nettoyage du 3ème est offert. J’ai failli leur laisser mon trench écru qui a du mal à le rester … ils m’ont promis qu’ils pourraient le ravoir (il faisait trop froid dehors pour m’en séparer dans l’instant !) Chiche ? Je vais essayer et vous dirai si je suis convaincue. Quand on sait tous les produits chimiques utilisés dans les pressings, cette innovation est remarquable.

– sur le stand des 2 vaches, y avait de jolies filles déguisées en vaches, mais plus un seul yaourt à déguster ! par contre j’ai craqué pour 2 beaux Tshirts : I love my Planet pour mon grand fiston et Bio is beautiful for myself.

– je termine avec le stand Organic, le plus sympa, qui a bien voulu nous faire une démo du lombricompostage … la clou de ma visite ! Vous achetez plusieurs bacs en plastiques qui prennent la place globalement d’une grande poubelle, vous jetez vos épluchures, sachets de thé, marc de café, serviettes en papier, vos nouveaux amis les lombrics les mangent, les digèrent et vous restituent un terreau très riche mais aussi un jus qu’il faut évacuer régulièrement. Pour info, il ne faut pas leur donner de viande ni d’agrumes. Franchement ce n’est pas ragoutant mais j’ai discuté avec deux personnes qui en avaient un chez eux et qui en étaient contents car le compostage allié au recyclage des emballages avaient bien diminué le volume de leurs poubelles.

Il y avait aussi biensur l’Ademe, Greenpeace, mescoursespourlaplenete, lamairie de Paris et son eau du robinet …A très vite pour plus de détails sur tous ces sujets ! s’il y en a d’autres qui vous intéressent et dont vous souhaiteriez que je parle, n’hésitez pas à laisser un commentaire. à bientôt !